WeatherTech SportsCar Championship

Résumé d'essais libres / Virginie

Corvette Racing et Change Racing emmènent la meute des GT

Pour cette deuxième et dernière épreuve de la saison réservée aux catégories GTLM et GTD, c'est une Chevrolet Corvette C7.R qui a pointé au sommet de la hiérarchie lors des deux premières séances d'essais libres disputées au VIRginia International Raceway (VIR). En GTD, scénario identique avec à chaque fois une Lamborghini Huracan GT3 aux commandes.

Michelin GT Challenge – Essais libres 1

Michelin GT Challenge – Essais libres 2

GTLM

Dans la séance inaugurale, c’est à la Corvette C7.R #4 qu’est revenu le chrono de référence en 1:42.341. Le top 5 était complété des deux Ford GT, la #67 (2e) et la #66 (4e) encadrant la Ferrari 488 GTE #62 du Risi Competizione, enfin de retour après le terrible crash du Mans, tandis que la seconde Corvette complétait le lot. derrière, les deux Porsche 911 RSR avaient pris en tenaille les BMW M6 GTLM du BMW Team RLL. Les 9 protagonistes se tenant en 1,049s.

La deuxième sortie du weekend voyait, cette fois, l’autre C7.R, la #3, prendre les devants en 1:41.323, devant la BMW M6 GTLM #24. Suivaient les Ford #67 et #66, la Ferrari #62 pour le Top 5 alors que les Porsche fermaient la marche, la #911 pointant à plus de 1,3s. Les 911 RSR étaient d’ailleurs les seules à concéder plus d’une seconde au meilleur temps.

GTD

C’est la Lamborghini Huracan GT3 #16 du Change Racing qui a dominé les deux séances d’essais libres du vendredi. Dans la première, elle a tourné en 1:44.700, devançant l’Audi R8 LMS #57 Stevenson Motorsports de 201 millièmes, venaient ensuite la Ferrari 488 GT3 #63 Scuderia Corsa, la Porsche 911 GT3 R #73 Park Place Motorsport et la Mercedes-AMG GT3 #33 du Riley Motorsport Team AMG. 11 des 16 GT3 alignées se tenaient déjà en moins d’une seconde.

La deuxième séance permettait à la #16 d’améliorer sa performance en 1:43.830, ce qui reléguait l’Acura NSX GT3 #93 du Michael Shank Racing à 527 millièmes. Derrière, le Top 5 était complété par l’Audi #57 et les Porsche #54 (CORE Autosport) et #73. Neuvième, la Ferrari des leaders du championnat pointait déjà à 1,004s.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page