Formule 1

Résumé de qualifications / GP de Belgique

Hamilton en pole égale Schumacher, Vettel sauve la première ligne

Bien que les Ferrari aient brillé en EL3, les Mercedes étaient malgré tout pointées en favorites pour la chasse à la pole. Restait à voir si Vettel et Raïkkönen seraient en mesure de réitérer leurs bonnes dispositions au moment décisif. Au final, Hamilton rentre dans l'histoire en égalant le record de poles de Michael Schumacher tandis que Vettel partira de la première ligne et garde les pronostics ouverts pour la course.

  • Q1 : Williams souffre, Kvyat s’essouffle

La Q1 débutait avec Raïkkönen qui se plaignait d’une vibration à l’arrière sur sa monoplace dans son premier tour de sortie, ce qui ne l’empêchait pas de signer le troisième chrono provisoire avant de rentrer pour contrôler sa monture. Locaux de l’étape, Verstappen et Vandoorne n’abordaient clairement pas ces qualifications avec la même approche, le Belge visant avant tout à optimiser sa préparation pour la course eu égard aux 65 places de pénalité.

Faisant la part belle aux moteurs puissants ET aux châssis performants, le toboggan des Ardennes condamnait presque obligatoirement les Sauber à figurer en queue de peloton. Vandoorne signait un premier chrono un dixième plus rapide que son équipier Alonso. En fin de Q1, le Belge aidait Alonso en lui offrant son aspiration dans la montée vers les Combes. Une tactique d’équipe qui permettait à l’Espagnol de se hisser au onzième rang, juste devant Vandoorne.

Articles similaires

En plus de Ericsson et Wehrlein, Stroll, Kvyat et Massa passaient à la trappe. Stoffel démontrait ses aptitudes en signant 1:45.441, dixième chrono quand Alonso terminait cette première étape au quatorzième rang, le pilote noir-jaune-rouge rappelant à tous pourquoi son contrat a été renouvelé et confirmé, signant son temps SANS aspiration (gain variant entre 5 et 8 dixièmes).

Place Pilote Écurie Chrono Écart
16 F. Massa Williams 1:45.823 /
17 D. Kvyat Toro Rosso 1:46.028 /
18 L. Stroll Williams 1:46.915 /
19 M. Ericsson Sauber 1:47.214* /
20 P. Wehrlein Sauber 1:47.679* /

* 5 places de pénalité

  • Q2 : Les Renault surprennent

Pour bien marquer son territoire et ses intentions, Hamilton signait un premier tour lancé en 1:43.539, devant Raïkkönen, Bottas et Vettel. Les Red Bull complétaient le Top 6.

Pour les quatre places restantes dans le Top 10, les renault et les Force India faisaient le forcing. Chez McLaren on évitait de lancer Vandoorne à la chasse au chrono, afin de ne pas risquer de pénaliser Alonso dans sa quête de la Q3. De quoi économiser un train de pneus neufs. Alors septième, Palmer rencontrait un souci et devait attendre l’aide de ses mécaniciens pour rejoindre son stand une fois rentré dans les stands.

Chez McLaren, on semblait vouloir refaire le coup de la Q1 en demandant à Vandoorne d’offrir une bonne aspiration à son équipier. Surprenante « double » manoeuvre, théoriquement interdite. pas de chance, Alonso rencontrait un problème de perte de puissance qui réduisait à néant ses espoirs d’accéder au Top 10.

Palmer accédait donc à la Q3 avec le septième chrono devant Perez, Hulkenberg et Ocon, Alonso échouant en onzième place.

Place Pilote Écurie Chrono Écart
11 F. Alonso McLaren-Honda 1:45.090 /
12 R. Grosjean Haas F1 1:45.133 /
13 K. Magnussen Haas F1 1:45.400 /
14 C. Sainz Jr Toro Rosso 1:45.374 /
15 S. Vandoorne McLaren-Honda /* /

* 65 places de pénalité

  • Q3 : Hamilton en pole, Vandoorne neuvième

Marqué pas de chance, une fois encore, pour Palmer qui ne terminait pas son tour de lancement, victime d’un problème de pression d’huile au niveau de la boite de vitesse qui allait lui valoir une pénalité pour changer l’élément défaillant.

Point de nuages en perspective pour Hamilton qui passait sous la barre de la minute 43 en tournant en 1:42.907, ce qui le mettait en bonne voie pour égaler les 68 poles de Michael Schumacher. Il améliorait encore sa performance pour asseoir définitivement sa pole. En proie à des problèmes récurrents de vibrations, Raïkkönen échouait au quatrième rang, derrière Bottas et vettel qui tournait en 1:42.795.

Place Pilote Écurie Chrono Écart
1 L. Hamilton Mercedes 1:42.553
2 S. Vettel Ferrari 1:42.795 +0.242
3 V. Bottas Mercedes 1:43.094 +0.541
4 K. Raïkkönen Ferrari 1:43.270 +0.717
5 M. Verstappen Red Bull Racing 1:43.380 +0.827
6 D. Ricciardo Red Bull Racing 1:43.863 +1.310
7 N. Hulkenberg Renault 1:44.982 +2.429
8 S. Perez Force India 1:44.894 +2.474
9 E. Ocon Force India 1:45.006 +2.816
10 J. Palmer Renault /* /

* 5 places de pénalité

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page