FIA WEC

Résumé de qualifications / 6 Heures de Mexico

Coup double pour Porsche en qualifications à Mexico

Sous un ciel très nuageux mais une température correcte de 21°C, c'est Porsche qui a roulé le plus vite en qualifications, juste avant l'arrivée de la pluie. En LMP2, Alpine retrouve le chemin de la pole, alors qu'en GTE c'est Ferrari en Pro et Porsche en Am qui sont devant.

  • LMP1

Les séances d’essais libres avaient annoncé la couleur, mais le regain de forme de Toyota en troisième séance laissait planer un dernier doute. C’est pourtant bien Porsche qui monopolisera la première ligne de la grille de ces 6 heures de Mexico, même si l’écart avec les Japonais n’est pas énorme.

Le Circuit des frères Rodriguez semble bien convenir aux 919 Hybrid, qui ont été aux avant-postes depuis le début du week-end. Bernhard et Harthley ont permis à la Porsche #2 de signer la pole position avec un chrono moyen d’1:24.562. Le meilleur chrono personnel de Brendon Hartley est encore meilleur en 1:24.459. 0,148 seconde derrière, la Porsche #1 est dans le sillage de la voiture sœur avec Lotterer et Tandy.

Mais Toyota n’est pas aussi loin que lors des premières séances, la TS050 #7 de Lopez et Conway ne rendant que 0,240 seconde aux polemans. La #8 est un peu plus loin, Nakajima et Buemi étant à 8 dixièmes. Il faudra donc voir quel rythme auront les Toyota en course, pour savoir si elles seront en mesure de concurrencer les Allemands.

  • LMP2

Après avoir remporté le FIA WEC l’an dernier, Alpine a connu plus de difficultés à briller cette année, tant avec la #35 que la #36. Depuis, décision a été prise de repasser à une seule voiture pour la fin de saison, et d’en remanier l’équipage pour associer à nouveau le duo gagnant de 2016, Lapierre et Menezes, avec Andre Negrão. Il semble que le changement a été payant, car la #36 a signé sa première pole position de l’année.

Avec quatre équipes en mesure de signer le meilleur temps, la catégorie P2 était plus indécise que la P1. Après la première salve de chrono, Alpine était devant avec Negrão en 1:32.775, mais G-Drive, Vaillante Rebellion et bien sur Jackie Chan DC Racing étaient également dans le match. Mais le second pilote de la #36, Nicolas Lapierre, a confirmé la forme d’Alpine pour signer la pole avec un temps moyen d’1:32.809. En seconde position à 3 dixièmes, les leaders du championnat sur la #38 sont bien placés pour la course, devant la #31 de chez Vaillante Rebellion.

  • GTE-Pro

L’affrontement s’annonce une fois de plus de toute beauté en GTE-Pro, car toutes les voitures sont regroupées en 8 dixièmes! De quoi se dire que la BoP automatique fonctionne bien. En effet, ce sont les Ferrari qui ont reçu un petit désavantage de poids et de performance de turbo, et c’est cependant une 488 GTE en pole position, la #71 de Bird et Rigon.

C’est pourtant les Ford qui ont tiré les premières lors de la première salve de chrono, la #66 de Mücke devant la #37 de Priaulx. Malgré tout, après les chronos des seconds pilotes de chaque voiture, Ferrari a émergé en tête avec un chrono moyen d’1:39.425. La #71 peut dire merci au superbe 1:39.162 de Sam Bird. Nicki Thiim a également brillé, permettant à l’Aston Martin #95 de compléter la première ligne. Suivent ensuite les deux Ford.

Les Porsche semblent moins à leur aise sur le circuit Mexicain, peut-être à cause de leur Flat 6 atmosphérique, un désavantage à haute altitude suite à la plus faible quantité d’oxygène.

  • GTE-Am

Pas de surprise en Am, après avoir fait première en EL1 et 2, et seconde en EL3, la Porsche 911 RSR (997) du Dempsey-Proton semblait favorite, et a confirmé en qualifications avec un chrono moyen d’1:42.056. Cependant, l’écart n’est pas grand avec l’Aston Martin Vantage officielle #98, qui suit à un dixième. La Porsche du Gulf Racing UK est en embuscade à 8 dixièmes tout-de-même, devant les deux Ferrari plus à la peine.

Voici le classement complet de cette séance qualificative:

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page