FIA WEC

Résumé de course / 6 Heures de Mexico

H+3 – Porsche domine de la tête et des épaules

À la mi-course, les 6H de Mexico n'ont pas encore délivré de verdict bien entendu, mais des tendances se dessinent : Porsche domine le LMP1, la bataille en LMP2 vaut le détour tandis que les catégories LMGTE sont loin d'être jouées d'avance avec l'avantage pour Ferrari en Pro et Aston Martin en Am.

  • LMP1

Le départ voyait le duo de Porsche 919 Hybrid conserver les commandes devant la paire de Toyota TS050 Hybrid. Sur un tracé propre mais sous un ciel couvert, les débats restaient relativement calmes. Rapidement, les LMP1 teutonnes construisaient une avance de quelques secondes sur leurs rivales nipponnes.

Brendon Hartley emmenait la #2 devant la #1 de Tandy au fur et à mesure des dépassements de retardataires. La lutte pour la tête se décantait un peu quand la #1 écopait d’un drive trough pour excès de vitesse dans la pit lane après 2h15 de course.

Pos. Voiture Numéro Équipe Écart
1 Porsche 919 Hybrid 2 Porsche Team LMP
2 Porsche 919 Hybrid 1 Porsche Team LMP
 + 21 s
3 Toyota TS050 Hybrid 8 Toyota Gazoo Racing
 + 1T

 

  • LMP2

Dès le feu vert, l’Alpine #36 s’emparait de la première place, mais Lapierre ne pouvait empêcher Senna de le dépasser avec la Rebellion-Vaillante #31 avant même la fin du premier tour. Le Brésilien faisait état d’un rythme impressionnant et s’envolait tandis que l’Oreca #26 G-Drive Racing occupait la troisième place devant deux duos Jackie Chan DC Racing-Manor Racing avec les #38 et #25 devant les #37 et #24.

La première salve de ravitaillements voyait l’Alpine rétrograder au cinquième rang, derrière la Rebellion #31, la G-Drive #26 et les deux Jackie Chan DC Racing #38 et #37. La première de ces deux-là était rentrée dans son box après 1h40 de course quand elle rencontrait des soucis d’embrayage pour repartir de son second arrêt.

Au cap de la mi-course, la #24 de Manor venait se mêler aux débats pour la course au podium en prenant la troisième place provisoire devant l’Alpine.

© FIA WEC
Pos. Voiture Numéro Équipe Écart
5 Oreca 07-Gibson 31 Vaillante/Rebellion Racing
+11T
6 Oreca 07-Gibson 26 G-Drive Racing +11T
7 Oreca 07-Gibson 24 Team Manor
+11T
  • LMGTE-Pro

La Ferrari #71 de Bird gardait la main sur la catégorie au lancement de l’épreuve, résistant à l’Aston Martin #95 et les deux Ford GT. Les deux premiers se ménageaient rapidement un petit écart aux devants du peloton LMGTE-Pro. Derrière, la deuxième Aston #97 précédait les Porsche 911 RSR #92 et #91 et la Ferrari 488 GTE #51 qui avait changé de moteur après les qualifications. Très vite, Bird s’isolait en tête, devant l’Aston de Sorensen, esseulé entre la Ferrari devant et les Ford en formation derrière.

Moins de réussite pour la V8 Vantage GTE #97 de Turner qui rentrait dans son box après 20 minutes, en proie à des problèmes de freins.

Au bout d’une heure de course, la Ferrari #71 menait toujours avec une ou deux secondes d’avance sur l’Aston Martin #95 tandis que les Ford pointaient à plus de 20 s. Derrière, la seconde Ferrari s’était intercalée entre les deux Porsche, la #91 figurant au cinquième rang du LMGTE-Pro. En pleine bagarre pour la troisième place, la Ford #66 et la Ferrari #51se touchaient à l’entrée du stadium et devaient passer par la voie des stands, la GT étant rentrée dans son box quand la 488 remplaçait une roue crevée. En sus, la Ford était sous investigation pour être entrée dans la pit lane en coupant la ligne de démarcation.

Pour autant la Ferrari de Calado-Pier Guidi parvenait à se hisser en troisième position derrière l’Aston de pointe et la voiture soeur toujours en tête.

© FIA WEC
Pos. Voiture Numéro Équipe Écart
13 Ferrari 488 GTE 71 AF Corse +17T
14 Aston Martin V8 Vantage GTE 95 Aston Martin Racing
+17T
15 Ferrari 488 GTE 51 AF Corse
+17T

 

  • LMGTE-Am

Au feu vert, la Porsche Dempsey-Proton Racing conservait l’avantage sur l’Aston Martin #98, le duo s’isolant rapidement en tête du LMGTE-Am. Pedro Lamy trouvait l’ouverture au quatrième tour et reléguait Christian Ried au deuxième rang, le Portugais creusant rapidement l’écart sur la Porsche.

Au bout des 60  premières minutes, l’Aston dominait toujours avec 18 secondes de bon sur la Porsche Dempsey #77 tandis que le podium provisoire était complété par la 911 RSR #86 Gulf Racing, les Ferrari Clearwater Racing et Spirit of Race bataillant ferme derrière jusqu’à ce que la #61 CLearwater écope de deux pénalités pour vitesse excessive dans les stands.

Au jeu des pilotes Silver et des ravitaillements, le Dempsey-Proton Racing reprenait la tête au cap de la mi-course.

© FIA WEC
Pos. Voiture Numéro Équipe Écart
20 Porsche 911 RSR 77 Dempsey-Proton Racing
+19T
21 Aston Martin V8 Vantage GTE 98 Aston Martin Racing +19T
22 Porsche 911 RSR 86 Gulf Racing Team UK
+19T

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page