Contrairement aux qualifications, les Toyota sont dans le rythme et mènent la vie dure aux Porsche. Les japonaises ont même pris la tête de la course en ne changeant pas leurs gommes.

  • LMP1

Si la Porsche #1 a pris un bon envol et directement créé un petit écart, l’autre voiture a été mise sous pression par les Toyota, puis passée par celles-ci dès le second tour. Et si les japonaises n’étaient pas dans le rythme en qualification, elles ont réussi a garder leur place devant la 919 #2.

Petite frayeur pour la Toyota TS050 #8 au moment de dépasser les Ferrari 488 GTE de pointe, Buemi étant obligé de rouler hors de la piste pour éviter le contact.

Comme à Mexico, les Toyota ont débuté un duel fratricide. Tout bénéfice pour la Porsche #2, Bernhard revenant fort sur Buemi et Conway. Le drapeau noir et blanc a été présenté à Buemi pour non respect des limites de la piste.

Après les premiers arrêts au stand, les Toyota se sont emparées de la tête car elles n’ont pas changé leurs pneus, au contraire des Porsche. A cause de la chaleur, pas de double relais pour les pilotes qui ont déjà cédé la place à leur équipier. C’est donc Nakajima qui mène les 6 heures d’Austin.

  • LMP2

L’Alpine #36 a pris un bon départ, suivie de la Vaillante Rebellion #13. Derrière, la voiture sœur de l’équipe suisse a pris un très bon départ pour se retrouver 3ème, devant la #38 du Jackie Chan DC Racing. Derrière, l’Oreca 07 du TDS Racing est partie en tête à queue suite à un contact avec une voiture du Jackie Chan DC Racing.

Après la première salve des ravitaillements, pas de changement pour les deux premiers, mais la #37 s’est emparée de la troisième place. Derrière, une très belle bagarre fait rage entre la #38, la #26 du G-Drive Racing et la #31.

SUR LE MÊME SUJET :
Porsche a l'avantage sur Toyota dans la chaleur

  • GTE-Pro

Excellent départ de l’Aston Martin #95, qui a pris la tête de la catégorie devant les deux Ferrari AF Corse. La Porsche #92 a également pris un bon envol, prenant la 4ème place. Début de course plus compliqué pour les Ford.

Mais les Ferrari 488 GTE sont véloces et ont rapidement mis la pression sur la #95 pour la tête de la catégorie. L’anglaise a tenu bon un moment, et profitant de l’affrontement entre les deux bolides rouges pour reprendre de l’air. Calado a en effet pris l’avantage sur la #71 de Rigon.

Peu avant la fin de la première heure, Nicki Thiim a commis une petite erreur qui a permis à la Ferrari #51 de prendre la tête de la catégorie. La #71 a également trouvé l’ouverture, permettant à AF Corse d’occuper les deux premières places, grâce à une dégradation moindre de leurs gommes.

  • GTE-Am

Si l’Aston Martin #98 a gardé la tête de la course, elle s’est rapidement fait mettre sous pression par la Ferrari #54 du Spirit of Race. Castellacci s’est emparé de la tête grâce à un dépassement audacieux sur l’anglaise.

Ce fut ensuite au tour de la #61 de presser pour s’emparer de la seconde position. Malheureusement pour Dalla Lana, il a patiné en sortie d’un virage, ralentissant brusquement. Sawa, qui le suivait de près, n’a pu éviter le contact, endommageant son diffuseur et l’envoyant en tête à queue. Si la #98 n’est pas rentrée pour réparer, elle a malgré tout été rentrée dans son box lors de son ravitaillement.

Devant, les deux Ferrari 488 ont entamé un duel, Sawa touchant légèrement Castellacci au freinage pour s’emparer de la première position avec la #61.

Pensez à nous suivre sur Facebook et à vous abonner à notre newsletter ! Nous sommes également sur YouYube.