Décidément, Toyota n'y arrive pas. Toujours proches, les Nippons n'ont pas su prendre l'avantage sur Porsche qui réalise son second doublé consécutif. Comme à Mexico, l'ordre d'arrivée a été décidé en faveur des leaders du championnat. En LMP2 Alpine a eu chaud en fin de course, mais remporte malgré tout son premier succès de la saison. AF Corse a également failli manquer une victoire méritée en GTE-Pro, alors qu'Aston Martin s'impose en Am.

  • LMP1

Sébastien Buemi a mené la très grosse attaque pour tenter de remonter sur les Porsche. Celles-ci ne sont séparées que par une petite seconde avant les derniers ravitaillements.

Et au jeu des arrêts aux stands, la Porsche 919 Hybrid #1 a repris l’avantage sur la voiture sœur pour 6 secondes. La TS050 Hybrid a reçu une pénalité de 10 secondes, qui sera ajoutée au temps de course, pour avoir causé une collision avec une Manor.

Les consignes ont a nouveau été données du coté de chez Porsche, Nick Tandy étant forcé laisser passer la #2, à 5 minutes de l’arrivée. Alors qu’elle augmentait de toute manière son avance déjà conséquente au championnat, on ne peut que regretter cette décision…

  • LMP2

La course compliquée de la #26 du G-Drive Racing se clôturera sur un abandon probable, l’Oreca 07 ayant été poussée dans son box.

Elle s’est bien mieux déroulée pour la Vaillante Rebellion #31, qui s’est emparée de la première place à moins d’une heure de l’arrivée. Elle devant l’Alpine A470 #36 et l’Oreca #38, celle de l’équipage leader du championnat.

Coup de théâtre à 10 minutes de l’arrivée: alors qu’elle avait retrouvé la tête, l’Alpine #36 a été forcée de rentrer changer la partie arrière de la voiture, ayant un des feux arrières en panne! Heureusement l’opération c’est déroulée rapidement et la LMP2 bleue a pu ressortir en tête et remporter sa première victoire de la saison, devant les deux Vaillante Rebellion.

  • GTE-Pro
SUR LE MÊME SUJET :
Toyota est devant en Essais Libres 1

La bataille pour la seconde place du GTE-Pro fait rage entre la Ferrari #71 et la Porsche #92, à 20 minutes de l’arrivée. A la limite dans le premier secteur, Christensen a pris l’avantage sur Bird.

La Ferrari de tête a été vue au ralenti suite à une crevaison! Heureusement pour le duo Calado et Pier Guidi, l’italienne est ressortie de son changement de pneu juste devant la Porsche. Cette dernière ne pouvant suivre, la #51 aura eu chaud… mais remporte malgré tout la victoire, devant la Porsche qui a réalisé une course opportuniste, et la seconde Ferrari.

  • GTE-Am

Leaders du championnat, la Porsche 911 #77 était bien remontée puisqu’elle était passée seconde de la catégorie, mais à 27 minutes de l’arrivée, coup de théâtre: vue au ralenti sur la piste, elle a été poussée dans son box. De gros points perdus pour les leaders du championnat.

C’est donc l’Aston Martin #98 qui remporte cette course devant les deux Ferrari.

Voici le classement de la course:

Pensez à nous suivre sur Facebook et à vous abonner à notre newsletter ! Nous sommes également sur YouYube.

Article précédentH+5: Les Porsche inversent leurs positions en tête, Toyota n’est pas loin
Article suivantPremière victoire de la saison pour Alpine