Au moment d'entamer la dernière heure, Porsche semble bien parti alors que les quatre LMP1 ont changé une dernière fois leurs gommes. Les deux 919 ont inversé leurs places, surement suite à des consignes d'équipe...

La seconde moitié de la course a démarré sous régime de Safety Car, car l’accident de la Porsche du Gulf Racing UK a endommagé les rails de sécurité. Il fallait donc les réparer. Cela a supprimé les écarts de chaque catégorie.

  • LMP1

La Safety Car a profité à la Porsche 919 Hybrid #2, puisque ça lui a permis de combler l’écart avec les Toyota. Quelques tours après le restart, Bernhard a pris l’avantage sur la Toyota #7, puis sur la #8.

Alors qu’elles utilisent des pneus neufs, les Toyota ne parviennent pas à tourner plus vite que les Porsche en pneus usagers.

A une heure de l’arrivée, André Lotterer s’est fait harponner à l’arrière de sa 919 #1 par la TS050 #7 de Kobayashi, alors que les deux hommes doublaient une Porsche 911 RSR. Heureusement, la #1 n’a pas subi de dégât. Ressortie des stands juste devant la #2, l’ex-pilote Audi s’est fait doubler, perdant la tête de la course. Y aurait-il eu des consignes en faveur des leaders du championnat? Vu l’avance de points dont ils disposent, cela serait dommage pour l’équipage de la #1, qui attend toujours sa première victoire de la saison…

  • LMP2

Les deux Vaillante Rebellion ont pris l’avantage sur l’Oreca 07 #37 du Jackie Chan DC Racing pour se retrouver seconde et troisième. La #38 s’est mêlée à la lutte avec les deux Oreca 07 de l’équipe suisse.

La partie arrière – extracteur et aileron – de la G-Drive #26 a été changé.

A 2 heures de l’arrivée, si l’Alpine mène toujours avec plus de 30 secondes d’avance. Le podium est complété par les deux voitures du Jackie Chan DC Racing, la #38 devant la #37.

SUR LE MÊME SUJET :
Première victoire de la saison pour Alpine

Bagarre musclée entre Heinemeier Hansson sur la Vaillante Rebellion #13 et Laurent sur la Jackie Chan DC Racing #38 pour la seconde position. C’est la Vaillante qui a pris l’avantage sur la « Leader ».

L’Oreca 07 du TDS Racing a reçu un Stop&Go d’une minute pour ne pas avoir respecté le feu en fin d’allée des stands.

  • GTE-Pro

Changement de leader en GTE-Pro, et ce n’est plus une Ferrari: la Porsche de Kevin Estre s’est emparé de la tête de la course. Cependant, Calado, alors 3ème sur la #51, a d’abord dépassé son équipier, Rigon, avant de reprendre la tête à nouveau.

La #71 s’est vue rattrapée puis dépassée par l’Aston Martin #95, alors que pendant ce temps la Porsche #91 a reçu un drive through pour non respect des limites de la piste. Cette voiture en a ensuite reçu un second suite à un patinage des roues lors du dernier ravitaillement.

La Ford #66 a écopé d’une minute de Stop&Go pour avoir ravitaillé alors que les stands étaient fermés…

  • GTE-Am

La Ferrari 488 GTE #61 du Clearwater Racing dominait toujours à 2 heures de l’arrivée, devant l’Aston Martin #98 et la Porsche #77.

La Ferrari #54 a également reçu un Stop&Go d’une minute, pour la même raison que la LMP2 du TDS Racing.

L’Aston Martin #98 a retrouvé la tête de la catégorie.

Pensez à nous suivre sur Facebook et à vous abonner à notre newsletter ! Nous sommes également sur YouYube.