WeatherTech SportsCar Championship

Actualité / Petit Le Mans

38 au départ d’une finale qui s’annonce détonante

Alors que les titres restent à pourvoir dans les trois catégories principales - Prototype, GTLM et GTD - l'IMSA verra pa smoins de 38 protagonistes au départ de sa finale 2017 à l'occasion du rendez-vous de Petit-Le-Mans. Une épreuve prestigieuse, longue de 10 heures et au bout de laquelle certains auront le sourire au lèvres et d'autres les larmes aux yeux.

Petit-Le-Mans – Liste d’engagés

Prototype
Grandissimes favoris, Ricky et Jordan Taylor pourront quasiment se contenter de paraître pour ceindre la couronne au volant de la Cadillac DPi-V.R « familiale ». Associés pour l’ocassion à Ryan Hunter-Reay, les Taylor Brothers bénéficient d’un avantage de 29 points sur la paire Dan Cameron-Eric Curran, Cadillac #31 Action Express Racing, et une unité de plus sur le duo Christian Fittipaldi-Joao Barbosa, au volant de l’autre DPi-V.R d’AER.

Au delà de la lutte pour le titre, la victoire se placera en objectif légitime pour l’ensemble des protagonistes qui seront au nombre de 9. En sus des habitués du championnat, le Rebellion Racing sera de retour avec son Oreca 07 et un trio redoutable : Nick Heidfeld-Mathias Beche-Gustavo Menezes. En outre, parmi les noms prestigieux qui viendront compléter les différents équipages, on notera Bruno Senna aux côté de Derani etvan Overbeek sur la Nissan #22 tandis que la voiture soeur #2 accueillera rien moins que Brendon Hartley. Felipe Albuquerque et Michael Conway renforceront les duos Action Express Racing.

Vainqueurs à Laguna Seca le weekend dernier, Marc Goossens et Renger van der Zande sont actuellement annoncés sans troisième homme au volant de la Ligier JSP217 du Visit Florida Racing.

Prototype Challenge
Pour la dernière apparition des Oreca FLM09, seules 3 concurrents seront présents avec la #38 Performance Tech et les #20 et #26 de BAR1 Motorsports. L’objectif sera donc de terminer avant tout, la #38 restant l’immense favorite du trio.

GTLM
Ce sera un match à cinq pour décrocher la couronne Pilotes avec en grands favoris Magnussen et Garcia qui totalisent 302 points pour 283 à la paire Westbrook-Briscoe et 282 aux duos Müller-Hand sur la deuxième Ford, Auberlen-Sims – BMW #25 – et Edwards-Tomczyk sur la BMW #24 victorieuse à Laguna Seca.

Mais ils seront neuf à viser la plus haute marche du podium, avec Chevrolet, BMW, Ford et Porsche représentés par deux voitures officielles et Ferrari dont les intérêts seront à nouveau défendus par Risi Competizione. Ici aussi, les renforts de choix seront légion avec Rockenfeller et Fässler chez Corvette, Wittmer et Catsburg pour BMW, Bourdais et Dixon chez Ford, Pier Guidi pour Risi et enfin Tandy et Bamber dans le baquet des Porsche.

GTD
Avec 17 GT3 inscrites, la catégorie GTD sera à nouveau la plus fournie du plateau… et peut-être la plus disputée. Favoris, Christina Nielsen et Alessandro Balzan, champions en titre et victorieux à Laguna Seca, n’ont pas encore couronne ceinte pour autant. Mais avec 26 points d’avance sur Jeroen Bleekemolen – Mercred-AMG Riley Motorsports #33 – dernier à pouvoir leur contester la première place du classement, le reste des protagonistes ne pouvant désormais que viser une victoire dans cette épreuve prestigieuse. Notons au sein de ce peloton de furieux le retour de deux Audi R8 LMS – North American Endurance Cup oblige – du Alex Job Racing et de Montaplast by Land-Motorsport

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page