Formule 1

Déclaration d'avant course / GP de Malaisie

Vettel ne changera pas sa manière de courir

Après le crash du départ au Grand Prix de SIngapour, les uns et les autres se sont étrillés à blâmer tel ou tel des trois protagonistes en fonction de leurs affinités. Pour leur part, les commissaires sportifs ont statué que ni Vettel, ni Verstappen, ni Raïkkönen ne pouvait être sanctionné pour ce qui reste à leurs yeux un incidents de course malheureux. Pour sa part, l'Allemand ne changera rien à sa façon d'aborder les courses et les départs dans la lutte pour le titre qui l'oppose à Hamilton.

Pour le pilote de la Scuderia Ferrari, l’incident fait partie de la course. Nul besoin de revenir dessus, il faut aller de l’avant et se concentrer sur les courses à venir afin de rester dans la course au sacre de Champion du Monde.

Bien qu’ayant perdu 25 points sur Hamilton, finalement vainqueur d’une course sans opposition, pour en compter 28 de retard au championnat désormais, Vettel veut rester concentré sur son objectif : décrocher une cinquième couronne mondiale.

Articles similaires

D’aucuns s’insurgeront de la décision des instances sportives, arguant d’une volonté de ne pas tuer dans l’oeuf le duel pour le titre. Pour Verstappen, victime du crash, la responsabilité du pilote teuton semble évidente. Un point de vue que l’intéressé rejette en bloc. Pour le pilote Ferrari, hors de question de changer sa manière de prendre les départs : « C’est arrivé, il n’y a rien que l’on puisse faire, et ce faisant pas grand chose à gagner à y revenir encore et encore. »

En prélude du Grand Prix Malaisie, Vettel a confié qu’il était pleinement concentré sur l’avenir plutôt que de s’appesantir sur  ce qui c’est passé précédemment : « Chaque départ est différent, quant à la manière dont se sont passées les choses à Singapour, vous pouvez y revenir encore et encore, ça n’a plus d’importance. Tout d’abord, c’est fait, ensuite, je pense que c’était assez malchanceux pour nous trois donc nous voulons aller de l’avant. »

Et l’Allemand d’ajouter : « Cela étant dit, je ne peux pas promettre que je n’y penserai pas dimanche quand je m’élancerai sur la grille, mais normalement ce en devrait pas être le cas. Je ne pense jamais à la dernière course, donc je suis plutôt certain que je serai concentré  sur ce que je peux faire pour cette course-ci au départ dimanche. »

Recordman des victoires à Sepang, Sebastian Vettel y arrive avec l’envie de consolider cette statistique, et d’effacer le souvenir de 2016 qui l’avait vu abandonner suite à… une crash. En sus, après trois succès avec Red Bull, il y avait décroché sa première victoire avec Ferrari en 2015.

S'abonner
Source
Formula 1
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page