Formule 1

Résumé de course / GP de Malaisie

Seconde victoire de Verstappen devant Hamilton, Vettel remonte 4ème !

Avant même le début du GP, nouvelle désillusion pour Ferrari: Kimi Raïkkönen a du repasser au stand après son tour de mise en grille suite à une perte de puissance, et les mécaniciens de la Scuderia travaillaient encore sur l'arrière lors du tour de formation. Cela se conclura par un abandon pour le Finlandais.

Excellent départ de Bottas qui a pris l’avantage sur Ricciardo, avant de s’attaquer à Verstappen sans pouvoir le passer. Très bel envol de Stoffel Vandoorne également, qui se retrouve 5e ! Vettel était déjà 17ème après quelques virages. Après un départ mitigé, Ocon a dû repasser par les stands suite à une touchette avec Felipe Massa, alors que Grosjean s’est plaint d’avoir été poussé dehors par une Toro Rosso. Un tour plus tard, Hulkenberg est sorti un peu large dans le dernier virage, laissant passer l’Allemand qui s’est retrouvé derrière Alonso en 12ème position après un tour.

Articles similaires

Au quatrième tour, Max Verstappen est passé à l’attaque sur Lewis Hamilton, alors que Ricciardo a fait de même sur Bottas. C’est passé pour le Hollandais, mais pas pour l’Australien. Vandoorne n’a pu résister à l’attaque de Sergio Pérez.
Nouvel affrontement entre Bottas et Ricciardo, et cette fois le pilote RedBull a trouvé l’ouverture sur le #77, alors que Vettel a également passé Alonso et Magnussen pour la 9ème place.

Passage aux stands des Williams aux 12ème et 13ème tours, de même que Stoffel Vandoorne au 14ème ce qui a permis à Vettel de passer 6ème. Ressorti à hauteur des Williams en bagarre, le Belge a su prendre l’avantage. Les RebBull sont intraitable sur le circuit malais, Verstappen signant meilleur temps sur meilleur temps pour avoir une avance de 7 seconde sur Hamilton au 17ème tour.

Vettel a continué sa folle remontée en dépassant Pérez pour la 5ème position puis venant fondre sur Bottas. Ocon a été touché par Sainz en tentant de le dépasser au premier virage, partant en tête à queue et reculant à la 12ème place. L’incident est sous investigation. C’est au 27ème tour qu’Hamilton est passé au stand pour chausser des gommes Tendres neuves. Le Britannique est ressorti devant Bottas et Vettel.

Au tour suivant, Max Verstappen est également repassé par son stand, suivi de la Ferrari de Vettel qui a chaussé des Supertendres neufs. Il avait en effet économisé ce train de pneu en ne roulant pas aux qualifications. Bottas a imité ses adversaires au 29ème tour, mais il est sorti des stands derrière Sebastian Vettel. Ricciardo est le dernier à rentrer.

Alors qu’il était 7ème, Sainz a été victime d’un problème moteur, l’obligeant à abandonner. Tout bénéfice pour Vandoorne qui s’est emparé de sa position. Ricciardo a eu un petit dégât sur son fond plat, sans savoir si cela a grevé ses performances. Vettel est revenu assez fort sur lui en signant plusieurs fois le record du tour.

Alors que Palmer et Magnussen étaient en bagarre au bout de la ligne droite, l’Anglais a perdu le contrôle de sa monoplace, manquant d’envoyer Magnussen à la faute également. Le précédent record en course était de 1:34.2 pour Montoya en 2004, mais Vettel s’est emparé du meilleur temps en 1:34.080 au 43ème tour. Il est revenu à 5 secondes de Ricciardo. Verstappen n’a jamais été inquiété en tête.

Alors qu’il revenait très fort sur la RedBull, Vettel a été légèrement gêné en prenant un tour à Alonso. Il a néanmoins fait la jonction avec son ancien équipier au 49ème tour, effectuant sa première et vaine tentative de dépassement au bout de la ligne droite. Cela a permis à Ricciardo de reprendre un peu d’air, se ménageant un écart d’une bonne seconde. Les pneus Supertendres de la Ferrari, qu’il a chaussé il y a déjà de nombreux tours, ont semblé s’effondrer ensuite car l’Allemand a fortement perdu du terrain.

Vandoorne termine finalement à une superbe 7ème place. Sur la ligne d’arrivée, Max Verstappen remporte sa seconde victoire en Formule 1, intouchable. Hamilton, avec une Mercedes en retrait, fait une belle opération en finissant second devant Ricciardo, malgré l’impressionnante remontée de Sebastian Vettel, de dernier à 4ème.

Incroyable image de Vettel, obligé de rentrer sur la Sauber de son compatriote Werhlein après avoir été harponné par la Williams de Stroll après l’arrivée! Au championnat, Hamilton repart donc dernier GP de Malaisie avec 281 points, alors que son rival allemand en a 247.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page