WeatherTech SportsCar Championship

Résumé de course / Petit Le Mans

H+4 – La course se décante, les Cadillac à nouveau dans le coup, BMW mène en GTLM

Après une entame de course très intense, l'épreuve entrait dans une phase différente avec des Cadillac profitant d'une piste plus gommée et chaude pour revenir dans le coup aux avant-postes. Si le PC ne laissait guère de place au suspense, les catégories GT offraient elles aussi du grand spectacle.

Prototype
Le fil de la course s’éclaircissait un peu après les deux premières heures, mais la course prenait un tour inquiétant pour la Cadillac #10 qui rentrait à son stand après 1h28, moteur coupé en raison d’une fuite d’huile. Un gros coup pour les frères Ricky et Jordan Taylor qui espéraient ponctuer leur titre avec une victoire de prestige. On retrouvait une autre DPi-V.R en lutte pour le podium avec la #31 qui menait la charge derrière les deux Nissan ESM.

Les neutralisations et les arrêts y consécutifs rebattaient un peu le classement avec la Nissan DPi ESM #22 conservant la première place du classement général devant l’Oreca #85 JDC-Miller et les Cadillac DPi-V.R #31 et #5 Action Express Racing. Le Top 7 était complété par l’Oreca #13 du Rebellion Racing, la Ligier #90 Visit Florida Racing et la seconde Nissan, tout ce petit monde se tenant en un peu plus de 7 secondes. Derrière, la #6 de Penske avec Montoya au volant était revenue dans le tour des leaders, ne concédant plus qu’une bonne trentaine de secondes de retard sur la première place.

Une cinquième neutralisation était décrétée après 3h30 de course pour dégager différents débris jonchant le circuit. Une opportunité pour certains de refaire leur retard alors que la Cadillac #31 menait devant la Nissan #22, l’Oreca #85 et la Cadillac #5. Les Oreca de Penske et Rebellion en proftaient pour un ravitaillement en carburant « hors séquence ».

Conway manquait totalement sa relance et rétrogradait de la première à la quatrième place, surpris par la Nissan #22, l’Oreca #85 et la Cadillac #5, se retrouvant sous la pression de Marc Goossens avec la Ligier #90. Conway entrait dans son stand dans la foulée avec un gros morceau de pneu flanqué sur le nez de Cadillac, ce qui le reléguait au huitième rang, derrière l’Oreca #13 de Rebellion.

Juste avant le cap des quatre heures de course, la #2 et la #85 s’accrochaient et si l’Oreca jaune repartait immédiatement, la Nissan de Sharp restait coincée dans le bac à graviers, provoquant un nouveau FCY.

Classement Voiture Team
1 22 Nissan DPi Tequila Patron ESM
2 5 Cadillac DPi-V.R Action Express Racing
3 90 Ligier JSP217-Gibson Visit Florida racing

 

Prototype Challenge
Sans surprise, l’Oreca #38 de Performance Tech Motorsport menait confortablement à la régulière avec déjà un tour d’avance sur la #26 et deux sur la #20 de BAR1 Motorsports.

Classement Voiture Team
9 38 Oreca FLM09 Performance Tech Motorsports
18 20 Oreca FLM09 BAR1 Motorsport
30 26 Oreca FLM09 BAR1 Motorsport

 

GTLM
Sur une stratégie décalée, la BMW #25 repartait de son troisième arrêt au cinquième rang mais allait pouvoir profiter d’un FCY nécessaire pour dégager des panneaux publicitaires de la ligne droite des stands pour revenir dans le sillage immédiat des deux Corvette encadrant les deux Ford aux quatre premières places.

Et la M6 blanche de s’emparer du leadership devant la Porsche #911, opportuniste également, la Corvette #3 et les deux Ford tandis que la Ferrari Risi revenait aux affaires juste derrière. Si la BMW menait avec 18 secondes de bonus, les quatre suivant se tenaient en 5 secondes, offrant une belle bagarre au gré du trafic.

Une neutralisation venait aider Sims et la #25 passé par son stand juste avant et qui voyait son retard sur les quatre premiers réduit à néant, lui offrant l’avantage d’un ravitaillement sur ses adversaires directs.

On retrouvait donc la BMW M6 GTLM devant les deux Porsche 911 RSR, les deux Corvette C7.R et les deux Ford GT, la Ferrari 488 GTE #62 n’occupant alors que la huitième place.

Classement Voiture Team
10 25 BMW M6 GTLM BMW Team RLL
11 911 Porsche 911 RSR Porsche North America
12 912 Porsche 911 RSR Porsche North America

 

GTD
L’Audi ##57 du Stevenson Motorsports se retrouvait au ralenti avec une roue en piteux état à l’arrière suite à un contact avec une Porsche qui l’écartait des avant-postes.

Aux devants de la scène GTD, si l’Acura #93 conservait la tête, deuxième, Jeroen Bleekemolen jouait sa carte à fond pour tenter de subtiliser le titre à la paire Nielsen-Balzan qui ne pointait qu’au quinzième rang avec deux tours de retard. Troisième, la BMW du Turner Motorsport poursuivait sa course sans heurts.

Le cinquième FCY voyait la Lamborghini #48 du Paul Miller Racing perdre les commandes au profit de l’Acura #93 qui avait ravitaillé peu avant et tirait un avantage du passage au stand de ses rivaux durant la neutralisation. Deuxième et troisième, la Mercedes #33 et la BMW #96 ne se faisaient pas de cadeau et la M6 s’emparait de la deuxième place juste avant le cap des quatre heures.

Classement Voiture Team
19 93 Acura NSX GT3 Michael Shank Racing
20 96 BMW M6 GT3 Turner Motorsports
21 33 Mercedes-AMG GT3 Riley Motorsports Team AMG

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page