WeatherTech SportsCar Championship

Résumé de course / Petit Le Mans

H+6 : De nombreux rebondissements placent Nissan Nismo en tête

Totale indécision dans chaque catégorie hormis les PC, suite à de nombreux accrochages et erreurs.

Prototypes

Dès le restart, Montoya sur l’Oreca #6 du Penske est passé Marc Goossens sur la Ligier #90 de façon musclée au freinage. Quelques tours plus tard, c’est au tour de la Nissan #22 de Van Overbeek et de l’Oreca #13 Menezes de s’affronter. Belle manœuvre de ce dernier, mais ils vont ensuite se repasser plusieurs fois, avant que Menezes n’ait définitivement pris l’avantage.

Montoya s’est emparé de la 4ème place au prix d’une nouvelle touchette, avec la Cadillac #31 cette fois. Peu après, le bal des arrêts arrivait pour les LMP2 et DPi, ayant pour conséquence de voir les Cadillac reprendre les commandes, la #31 devant la #5, devant la Nissan #22 et la Ligier #90.

Petite frayeur pour l’Oreca 07 #85 avec un passage par le bac à gravier. Peu après, l’autre Oreca 07, la #13 du Rebellion Racing, a été victime d’un accrochage avec l’Oreca FLM09 #38. Envoyé dans le mur, Nick Heidfeld n’a pu qu’abandonner sa voiture sur la piste…

Après tous ces Safety Car, la Nissan DPI #2 a émergé en tête de la course.

lassement Voiture Team
1 2 Nissan DPi Tequila Patron ESM
2 5 Oreca 07 JDC-Miller Motorsports
3 90 Cadillac DPi-V.R Whelen Engineering Racing

 

Prototypes Challenge

Coup de théâtre à 4h50 de l’arrivée : l’Oreca #38 du Performance Tech Motorsport a eu un accrochage avec l’Oreca 07 #13, signifiant l’abandon des deux voitures !

Au moment de l’arrêt au stand pendant la Safety Car, les mécaniciens du BAR1 Motorsports ont retiré le capot arrière de la #20, mais elle a néanmoins pu repartir.

Classement Voiture Team
9 26 Oreca FLM09 BAR1 Motorsport
18 20 Oreca FLM09 BAR1 Motorsport

 

GTLM

Grosse erreur de Nick Tandy avec la Porsche #911 au milieu du peloton des GTLM : l’Anglais a bloqué les roues avant au freinage, manquant le virage pour aller couper l’herbe du dégagement. Plus de peur que de mal puisqu’il a pu reprendre la piste 5ème, mais de l’herbe s’est accumulée sur l’entrée d’air de la 911 RSR.

Gênée par une PC, la Porsche #912 a failli être passée par la Corvette #4 pour la seconde place. Côte à côte pendant quelques virages, le Belge Vanthoor a néanmoins réussi à garder l’avantage. Il a ensuite creusé progressivement l’écart, alors que la #4 se retrouvait mêlée à un train constitué aussi de la Corvette #3, de la Porsche #911, de la Ford #66 et de la Ferrari #62.

Après la salve des ravitaillements et la Safety Car suite à l’arrêt en piste de la Ferrari #63, le classement a été complètement chamboulé : la Porsche #911 a pris l’avantage devant la BMW #25 et la Ferrari #62. Cette dernière, pilotée par Fisichella, est passée à l’attaque. L’Italien a d’abord pris l’avantage sur la M6 GTLM avant de déborder la 911 RSR. Il s’est ensuite échappé, laissant ses poursuivants s’expliquer pour les 5 places suivantes.

Au moment des ravitaillements, pendant la neutralisation consécutive à l’accrochage entre la #13 et la #38, Porsche a fait la bonne opération en permettant à la Porsche #911 de ressortir 4ème. La Ferrari du Risi Competizione est toujours en tête devant la BMW #25. Dès le restart cependant, la #911 de Dirk Werner a immédiatement été dépassée par les deux Corvette C7.R, et juste après par une Ford GT.

Après un nouveau restart, la BMW M6 #25 a failli prendre l’avantage sur la Ferrari #62 au prix d’un freinage très tardif au milieu des GTD. Malheureusement, elle s’est retrouvé derrière une Lexus qui a brusquement ralenti, elle lui est donc rentré légèrement dedans, étant ensuite repassée par la 488 GTE.

Lors de la Safety Car suite au crash de l’Acura NSX #54, la Porsche #911 a perdu de nombreuses secondes au stand à cause d’un changement du disque de frein avant gauche. Suite à la dernière salve d’arrêt, Corvette a fait un retour en tête avec ses deux C7.R.

Classement Voiture Team
10 3 Corvette C7.R Corvette Racing
11 4 Corvette C7.R Corvette Racing
12 66 Ford GT Ford Chip Ganassi Racing

 

GTD

Petite erreur pour le 3ème de la catégorie : la Mercedes GT3 #33 a fait un passage par l’herbe avant de revenir sur la piste. Elle est ensuite rentrée changer ses pneus. C’est important dans la lutte pour le titre car elle a 26 points de retard sur la Ferrari #63 qui est à deux tours. La voiture du Riley Motorsports doit donc impérativement finir 4ème au minimum pour être titrée.

Nouveau coup de théâtre pour le titre, car la Ferrari 488 GT3 s’est retrouvée au ralenti sur la piste, avant de s’arrêter complètement ! Cela a amené une nouvelle sortie de la voiture de sécurité.

Déception pour la BMW #96 du Turner Motorsport, Jesse Krohn étant rentré dans le paddock suite à des problèmes de turbo. Peu après, dans l’affrontement pour la seconde place, Lamborghini #48 du Paul Miller Racing a été touché à l’arrière droit par l’Audi Montaplat by Land-Motorsport #29. Pas de perte de contrôle, mais perte d’un morceau de carrosserie, celle-ci s’étant mise à frotter contre le pneu.

Une demi-heure plus tard, la #48 a subi une nouvelle déconvenue : en tentant de repasser l’Audi #29 l’ayant dépassée peu avant, elle a touché celle-ci et a cassé sa suspension arrière gauche.

Grosse frayeur pour l’Audi R8 LMS #57, la voiture du Stevenson Motorsports étant partie en tête-à-queue après la ligne droite des stands suite à une touchette avec une Acura. Peu après la NSX GT3 #93 a été envoyée dans le mur de pneus par la Porsche 911 GT3 R #54 du CORE Autorsport, provoquant une nouvelle neutralisation.

Classement Voiture Team
19 14 Lexus RCF GT3 3GT Racing
20 54 Porsche 911 GT3 R CORE Autorsport
21 73 Porsche 911 GT3 R Park Place Motorsports

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page