Formule 1

Actualité / null

Hamilton : Sebastian est un motif pour ne pas se relâcher

Toujours à la recherche de nouveaux défis, le tout frais quadruple champion du Monde de F1 ne cache pas qu'il a apprécié se battre avec Vettel et se réjouit de la prolongation de contrat de l'Allemand chez Ferrari. Il puise une grande part de sa motivation dans ses affrontements avec de tels adversaires.

Il est vrai que 2017 aura présenté un visage bien différent pour Hamilton. Habitué à n’avoir que son propre équipier pour seul véritable adversaire dans la course au titre, voilà qu’il se retrouvait confronté à un quadruple champion du Monde, le pilote le plus titré encore en activité, roulant pour une Scuderia Ferrari retrouvée et réellement compétitive.

 » Cette bataille avec Sebastian est cool ! Il a obtenu sa 50e pole samedi, et je me suis dit « Je ne veux pas lui en donner une de plus car il se rapproche de moi ». C’est la même chose avec le nombre de victoires ou de championnats remportés. Sebastian est un motif pour ne pas se relâcher. Quand j’ai appris qu’il prolongeait son contrat avec Ferrari pour trois ans, j’ai pensé « D’accord, nous allons faire en sorte de leur rendre la vie difficile ». En fait, j’attends avec impatience de continuer ce duel dans l’avenir. « 

Articles similaires

Un duel parfois tumultueux avec certains incidents pas sans conséquences, comme Bakou ou Mexico. Pas de quoi troubler le Britannique qui a opté pour une philosophie très zen et positiviste dans son approche de la course :  » Nous n’avons pas 20 ans, nous avons grandi… Je pense qu’il y a eu certains moments dans la saison où Sebastian a pu ressentir de la colère contre moi, en tout cas plus de colère que j’en ai à son encontre. Or, j’essaye de rejeter la négativité de ma vie, peu importe ce qui est écrit dans les journaux et les on-dit. « 

Et le pilote Mercedes de préciser :  » Que les journalistes tentent de monter en épingle ce qui arrivé à Bakou ou même au départ dimanche ne m’importe guère. Je pense que le plus important c’est… la façon dont vous vous relevez de ces péripéties. « 

Un duel auquel pourrait bien s’inviter une troisième équipe, voir une quatrième avec Red Bull et/ou McLaren, de quoi ajouter un peu de piment avec des gars de la trempe de Verstappen, Ricciardo ou Alonso !

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page