Après avoir décroché 120 podiums dont 45 victoires aux quatre coins du globe, la Bentley Continental GT3 première du nom tire sa révérence et laisse place à une nouvelle version basée sur la dernière génération du coupé GT de série. Engagée officiellement en Blancpain Endurance Cup et Intercontinental GT Challenge, la nouvelle arme est toujours développée en collaboration avec M-Sport.

Héritière d’une prestigieuse lignée qui comprend – entre autres – les 4½ Litre, Speed Six et Speed 8 victorieuses au Mans, la seconde génération de Continental GT3 portera sur ses ailerons la pression d’ambitions élevées pour la marque de Crewe, comme le confirme Brian Gush, Directeur de la compétition de Bentley : « Après quatre années de succès avec notre Continental GT3, nous sommes excités de révéler la seconde génération de la voiture. La nouvelle voiture n’a laissé aucun domaine ou système intact dans la recherche d’une performance encore supérieure, et les premiers tests sont prometteurs. La nouvelle Continental GT de série a démontré être un superbe point de départ pour développer une nouvelle voiture de course, et le travail de développement des ingénieurs est conforme aux standards d’excellence de Bentley. »

Conçue et développée à Crewe par les ingénieurs de Bentley Motorsport en collaboration avec les designers et techniciens de M-Sport, sous la houlette de Christian Loriaux, la nouvelle Continental GT3 est donc basée sur la toute nouvelle version de série, exploitant sa plateforme en aluminium pour présenter un poids nettement inférieur à 1300 kg et permettant de proposer une répartition des masses idéale pour la compétition.

Mais le châssis n’est pas la seule nouveauté puisque le moteur sera, lui aussi, profondément revu. Toujours basé sur le V8 4 litres à double turbo de la première génération, il propose notamment un carter sec entièrement redessiné ainsi qu’une admission et des échappements inédits. Le tout pour une puissance de 550 ch (avant passage par la BoP, ndlr). Quant à la carrosserie, elle a bénéficié d’un travail en profondeur en soufflerie tandis que tant les suspensions que les freins sont nouveaux et spécialement conçus pour la Continental GT3.

Le programme de développement sur piste – long de six mois – a d’ores et déjà débuté et verra la nouvelle venue passer par le Royaume-Uni, la France et le Portugal pour s’assurer d’offrir davantage encore que la génération précédente, couronnée en Blancpain. Bien entendu le programme comprend plusieurs simulations de 24 heures.

Quel programme en 2018 ?

Alors que 2017 fut l’année la plus fructueuse des quatre pour la Continental GT3 originelle, dont le titre en Blancpain GT Series Endurance Cup, Bentley Motorsport alignera à nouveau deux exemplaires de la nouvelle mouture pour défendre ce titre, mais également au départ des quatre épreuves de l’Intercontinental GT Challenge.

Cela implique que les grands débuts de la Continental GT3 de deuxième génération auront lieu à Monza pour le lancement de la saison Blancpain GT Series Endurance Cup. D’autres épreuves pourraient cependant s’ajouter à ce programme tandis que les équipages seront annoncés ultérieurement.

Pensez à nous suivre sur Facebook et à vous abonner à notre newsletter ! Nous sommes également sur YouYube.

Article précédentToto Wolff : Pour Mercedes, la bataille pour 2018 est déjà lancée
Article suivantABT pousse l’Audi RS 3 à 460 chevaux