Mis en cause par de nombreux observateurs, mais surtout par plusieurs de ses confrères, Kevin Magnussen balaie les critiques d'un revers de la main, affirmant ne pas accorder d'importance aux déclarations de ses détracteurs.

Très agressif dans son pilotage, le Danois est un âpre adversaire sur la piste, auteur de manoeuvres souvent ouvertement critiquées par ses « victimes », à commencer par Nico Hulkenberg avec lequel les déclarations un peu vertes ne sont pas rares.

Pas de quoi émouvoir l’homme du Nord qui maintient son cap et ne compte pas changer quoi que ce soit à son approche, comme il l’a confié au journal Ekstra Bladet :  » Une chose que j’ai arrêtée depuis un moment, c’est de regarder les réseaux sociaux. En tant que personnage public, on est souvent mentionné et on reçoit de nombreux messages. Cela peut être frustrant de les lire et ça m’a beaucoup aidé d’arrêter de les regarder. Je me moque de ce que les gens disent de moi. Je suis informé par les journalistes si quelqu’un dit quelque chose de négatif sur moi, mais je ne m’en préoccupe pas. « 

Et le fils de Jan Magnussen de se défendre :  » Ce n’est bien évidemment pas mon intention d’être impopulaire. Mais ce qui m’importe, c’est de récolter de bons résultats et ce que disent les commissaires. Je n’ai reçu qu’une pénalité cette année en raison de mon pilotage et cela montre bien que je ne suis pas si mauvais. « 

Pragmatique et sans langue de bois, Magnussen conclut :  » J’ai des amis dans le paddock mais pas parmi les pilotes. Ça ne marcherait jamais. « 

Pensez à nous suivre sur Facebook et à vous abonner à notre newsletter ! Nous sommes également sur YouYube.

Article précédentPas d’essais pour Pirelli au Brésil pour raisons de sécurité!
Article suivantLa vision de Liberty Media inquiète Niki Lauda!