FIA WEC

Actualité / null

BR Engineering dévoile sa LMP1 non-hybride: la BR1

Conçu en collaboration avec le célèbre constructeur italien Dallara, le prototype du constructeur russe a été exposé dans le paddock Bahreïn. Trois exemplaires seront engagés en LMP1 dès la super-saison 2018-19: deux seront utilisés par l'équipe russe associée, le SMP Racing, et un troisième a été acheté par le DragonSpeed.

BR Engineering, qui n’était plus autorisé à concevoir de LMP2 suite à la limitation à quatre constructeurs triés sur le volet, a profité du virage pris par le LMP1 suite au retrait d’Audi et Porsche pour faire son retour en FIA WEC. Le proto russe a passé sans problème les tests de sécurité FIA, et a passé de nombreuses sessions en soufflerie. Deux kits aérodynamiques seront proposés, un à forts appuis et un typé « Le Mans ». Après un shakedown a Varano, la BR1 a déjà parcouru plus de 1000km d’essais à Aragón, pilotée par 5 pilotes russes: Vitaly Petrov et Mikhail Aleshin, qui devraient être engagés chez SMP, ainsi que Sergei Sirotkin, Viktor Shaitar et Kirill Ladygin.

Le SMP Racing s’appuiera sur ART Grand Prix pour exploiter ses deux prototypes. Ceux-ci seront propulsés par des V6 biturbo AER de 720 chevaux environs.
DragonSpeed aura un programme client pour son arrivée en LMP1 et en FIA WEC. Après deux saisons réussies en ELMS, l’équipe américaine utilisera la BR1, mais motorisée par un V8 atmosphérique Gibson.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page