Blancpain Endurance Series

René Verbist ne fait plus partie de WRT

Après le fils, François, c'est au tour du père - fondateur - René de quitter le giron du W Racing Team. En effet, à la base de la création de l'équipe avec Vicent Vosse et Yves Weerts, René Verbist ne portera plus les couleurs de "son" équipe.

Jusqu’alors Directeur Technique de la structure, René Verbist va donc emprunter une voie différente, comme l’explique Vincent Vosse, Team Principal, par la voix d’un communiqué de presse: « Nous remercions René pour tout ce qu’il a apporté à WRT. Il a été l’une des forces motrices de la société, ses compétences techniques et son expertise, son implication et son dur labeur ont permis à WRT d’arriver là où il est aujourd’hui. Nous lui souhaitons le meilleur pour le futur, et de notre côté, nous allons poursuivre notre quête de victoires et d’expansion. »

De son côté, le principal intéressé a confié vouloir lever un peu le pied et rendre à ceux qui l’ont soutenu un peu de son temps : « Le temps est en effet venu pour WRT et moi de choisir des voies différentes. Il est toujours difficile de dire au revoir, mais je pense que c’est positif pour les deux parties. Les dix ans passés au sein de l’équipe ont juste été sensationnels, et je suis très fier d’avoir contribué à un tel succès depuis le début. Je vais désormais me concentrer sur des projets plus personnels et sur ma famille. Je pense avoir été privilégié d’exercer différentes activités en sport automobile ces 25 dernières années, et je me rends compte combien ma famille m’a toujours supporté dans tous mes challenges professionnels. Aujourd’hui, c’est à mon tour de me tourner vers cette famille. Parents, enfants et amis ont été les plus grands supporters de mes activités, et je souhaite désormais faire tout mon possible pour partager plus de temps avec eux. »

Alors que WRT s’apprête à affronter une nouvelle décennie riche en défis, l’évolution de sa physionomie se poursuit, mais elle manquera désormais de l’un de ses capitaines. Gageons que Vincent Vosse saura dénicher, en interne ou en nouvelle recrue, la perle rare qui succèdera au père Verbist, à qui nous ne pouvons que souhaiter de trouver son nouvel équilibre… mais pas trop loin de nos circuits.

 

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page