Annoncées comme plus ouverte que jamais dans les trois catégories, les Rolex 24 Heures de Daytona 2018 ont offert un départ particulièrement attendu avec des noms tels que Penske et Joest en superstars et un incident en GTD avant même le drapeau vert.

  • Prototype

La Cadillac #10 partie en pole gardait la main sur l’Acura #6 tandis que les trois autres DPi-V.R profitaient de leur couple monstrueux pour compléter le Top 5. Nettement plus prudent qu’en F1, Alonso se contentait d’un envol prudent avec la Ligier United Autosport #23.

Devant, Castroneves ne laissait aucun espace  à Nasr (Cadillac AER #31) qui devait mettre deux roues dans l’herbe dans l’infield pour éviter le contact tandis que van der Zande poussait en tête. Malgré tout en verve, Alonso gagnait déjà deux places et pointait au onzième rang après 10 minutes de course.

Rapidement on retrouvait trois Cadillac aux commandes avec la #10 Wayne Taylor Racing et les #31 et #5 Action Express Racing (AER) devant l’Acura Penske #6 et la quatrième DPi-V.R #90 de Spirit of Daytona. La #10 de tête effectuait son premier arrêt assez tôt après seulement 19 tours, laissant les commandes aux deux sociétaires d’AER. La #31 rentrant un tour plus tard, comme la #90 et l’Acura #7, mais elles optaient pour une stratégie différente en changeant de gommes là où Wayne Taylor Racing doublait le relais pour les pneus, imitée par la #5 deux tours après, mais qui ressortait en tête devant la #10. Renger van der Zande souffrait avec ses gommes et devait laisser passer les Cadillac #90 et #31.

Seule à tenir le rythme des DPi-V.R, l’Acura ARX-05 #6 Penske gardait le contact en cinquième position.

Clas.

Voiture / Team

Tours

15Cadillac DPi-V.R / Wayne Taylor Racing36
290Cadillac DPi-V.R / Spirit of Daytona Racing36
331Cadillac DPi-V.R / Action Express Racing36
  • GTLM

Ford faisait immédiatement état de ses ambitions en plaçant les deux GT aux commandes de la catégorie. Venaient ensuite la Corvette partie en pole devant la Porsche #912 et la seconde C7.R, la Ferrari Risi et les BMW suivant, la marche étant fermée par la 911 RSR #911.

Aufildes tours, les marques américaines se partageaient les devants de la scène avec les deux Ford GT devant les deux Corvette C7.R, Laurens Vanthoor complétant le Top 5 avec la Porsche #912.

Première à stopper, la #67 restait longtemps sur son emplacement après avoir fait le plein, un souci au niveau de la roue avant gauche lui faisant perdre du temps et elle repartait en queue de catégorie.

Tournant dans les même chronos qu’en qualifications, les BMW retrouvaient des couleurs en course et se mêlaient aux débats.

Clas.

Voiture / Team

Tours

2166Ford GT / Ford Team Chip Ganassi Racing34
223Chevrolet Corvette C7.R / Corvette Racing34
234Chevrolet Corvette C7.R / Corvette Racing34
  • GTD

L’incident majeur avait lieu dans le tour de formation quand la Porsche #58 passait derrière le muret des stands, l’avant gauche complètement détruit et l’aileron arrière tordu. Mauvaise entame pour la voiture de Christina Nielsen.

Aux avant-postes, les Ferrari confirmaient en ce début d’épreuve, la#82 Risi Competizione devant la #51 Spirit of Race, les deux Lexus 3GT Racing et une troisième 488 GT3, la #63 Scuderia Corsa, qui devait céder quelques places après les dix premières boucles, auprofit de la Porsche #59 Manthey Racing qui pointait son nez dans le Top 5.

Clas.

Voiture / Team

Tours

3029Audi R8 LMS / Montaplast by Land Motorsport33
3114Lexus RC F GT3 / 3GT Racing33
3251Ferrari 488 GT3 / Spirit of Race33