WeatherTech SportsCar Championship

43 bolides au départ pour une victoire de prestige

Deuxième épreuve de la saison, les 12 Heures de Sebring verront s'affronter 43 concurrents répartis en trois catégories pour un succès prestigieux sur un tracé chargé d'histoire. Cadillac conservera-t-elle ses lauriers? Corvette restera-t-il maître du GTLM ?

  • De la quantité et de la qualité à tous les étages

Le moins que l’on puisse écrire, c’est qu’avec 16 prototypes, 9 GTLM et 18 GTD, le peloton ne manquera pas de candidats à la victoire, au général comme dans les deux catégories GT.

Spotter Guide et liste des engagés aux 12 Heures de Sebring

Favorites après la razzia de 2017 et la victoire à Daytona pour l’ouverture de la saison 2018, les Cadillac DPi-V.R feront à nouveau office de référence. Les quatre DPi américaines auront cependant fort à faire face à leurs homologues « nipponnes » Acura et Nissan qui avaient montré de belles dispositions à Daytona. L’inconnue concernera la capacité du Mazda Team Joest à solutionner ses problèmes de fiabilité pour mieux exploiter le potentiel des RT24-P et des LMP2 à se montrer plus constantes et fiables sur la durée du tour d’horloge.

En GTLM, les neufs habitués sont fidèles au poste et promettent une belle foire d’empoigne… à condition que les aménagements de la BoP aient freiné un peu la supériorité affichée par les Ford GT à Daytona et permis aux BMW M8 GTE de se hisser au niveau de leurs concurrentes. Une chose est certaine, Corvette Racing donnera tout pour poursuivre sa série victorieuse à Sebring.

Enfin, la « petite » catégorie GTD sera, une fois encore, la mieux représentée. Avec 18 GT3 pour 8 marques, la diversité sera à nouveau de mise, même si certaines ne pourront compter sur un fort contingent, comme BMW et Lamborghini avec un seul exemplaire de la M6 GT3 et de la Huracan GT3. À l’opposé, Ferrari, Mercedes et Honda pourront compter sur un trois protagonistes.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page