WeatherTech SportsCar Championship

Résumé de course / 12 Heures de Sebring

H+8 : Nissan mène devant Cadillac et Mazda, Acura abandonne

Le deuxième tiers de ces 12 Heures de Sebring voyait les choses se décanter un peu dans les différentes catégories, certains candidats au podium - ou plus - rencontrant des soucis les écartant des débats.

  • Prototype

Alors que les quatre Cadillac DPi-V.R devaient lutter face aux cinq DPi « nipponnes » encore en course, le cap de la mi-course était à peine passé que l’Acura #7 devait renoncer sur problème technique, Taylor garant sa monture en bord de piste après que des flammes se soient échappées par les échappements. Juste avant, les deux voitures d’Action Express Racing se touchaient et la #5 repartait avec une bonne trentaine de secondes de retard.

Constante et rapide, la Nissan ESM #22 tenait la première place solidement après al sixième heure, devant la Mazda #55 qui, sans faire de bruit, s’installait aux avant-postes.

Las, l’Acura #6 de Montoya était touchée par la Cadillac #90 de Vautier dans le dernier virage et partait en toupie avant de repartir au ralenti et de devoir s’arrêter, provoquant une nouvelle neutralisation. La relance offrait un nouvel accrochage entre Cadillac, la #31 et la #10, cette dernière perdant une partie de sa carrosserie arrière droite. De quoi l’obliger à repasser par son stand pour y remédier et l’éloigner de la lutte pour le podium.

En tête, la Mazda #55 faisait sa course, affichant un rythme très convaincant devant la Nissan #22 et les deux Cadillac Action Express Racing, la #31 précédant la #5.

Mais, au clap des huit heures de course, la vraie surprise, derrière la Nissan #22 et la Cadillac #31, consistait en la troisième place de la… Ligier JSP217 #32 de United Autosport, récompensée alors de sa régularité (respectivement 1 et 2 arrêts de moins que le duo de tête) même si la Cadillac #90 la sortait du Top 3.

Clas. Voiture / Team Tours
1 22 Nissan DPi / Tequila Patron ESM 229
2 31 Cadillac DPi-V.R / Action Express Racing 229
3 90 Cadillac DPi-V.R / Action Express Racing 229
  • GTLM

Mêlant stratégie et rythme en piste, la lutte pour les avant-postes était marquée par de réguliers changements de leader, tout le monde ou presque pointant en tête au gré des incidents, ravitaillements et neutralisations. Toutefois, si les Porsche voyaient le – léger – rafraichissement des températures favoriser leur bonne exploitation des pneus Michelin, les Ford continuaient à jouer sur leur frugalité pour allonger les relais face à la concurrence.

L’une des clés tenait aussi dans la gestion de l’usure des gommes en fin de relais. Un domaine dans lequel les deux 911 RSR étaient très à l’aise, mettant la pression sur la Ferrari Risi et la BMW de tête, plus en délicatesse sur ce point.

S’il devait céder à Vilander, De Phillippi faisait étalage de toute sa science de la course pour conserver les Porsche derrière lui, offrant une magnifique bagarre aux spectateurs, mais Tandy finissait par trouver l’ouverture. Les deux 911 RSR prenaient d’ailleurs le leadership de la catégorie après les neutralisations suivantes, devant la Ferrari et la Ford #67 et la Ferrari qui reprenait sa place sur le podium provisoire.

Clas. Voiture / Team Tours
13 911 Porsche 911 RSR / Porsche North America 218
14 912 Porsche 911 RSR / Porsche North America 218
15 62 Ferrari 488 GTE / Risi Competizione 218
  • GTD

Régulièrement dans le groupe de tête, la Lexus RC F GT3 #14 en était écartée après que son capot moteur se soit partiellement détaché, obligeant la japonaise bleue à rentrer au ralenti par son stand (elle rencontrait à nouveau ce problème une grosse demi-heure plus tard).

Devant, les tôliers de la catégorie poursuivaient leur marche en avant avec la Mercedes-AMG GT3 #33 Riley Motorsport qui menait devant la Lamborghini Huracan GT3 #48 Paul Miller Racing et la Ferrari 488 GT3 #63 Scuderia Corsa. Suivaient, peu après 6 heures de course, les trois Acura NSX GT3 – #86, #93, #69 – et la BMW M6 GT3 Turner Motorsport, bien remontée.

On retrouvait la Ferrari des champions en titre devant la Mercedes de Bleekemolen en tête, suivies des deux Acura Michael Shank Racing, la Lamborghini Pual Miller Racing, la NSX GT3 #36 CJ Wilson Racing et la BMW #96 Turner Motorsport, alors aux mains de Markus Palttala.

Clas. Voiture / Team Tours
19 33 Mercedes-AMG GT3 / Mercedes-AMG Team Riley Motorsports 213
20 93 Acura NSX GT3 / Michael Shank Racing 213
21 86 Acura NSX GT3 / Michael Shank Racing 213

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page