Formule 1

Résumé de qualifications / GP d'Australie

Lewis Hamilton s’offre une pole stratosphérique devant les Ferrari

Le premier verdict est tombé et une hiérarchie se dessine enfin avec, comme attendu les trois top teams aux avant-postes. Derrière les ténors, Haas et Renault étaient les meilleurs des autres. Pour a pole, l'affrontement Hamilton vs Ferrari tournait à l'avantage de la Mercedes du champion du Monde en titre.

  • Q1 : Les ténors déjà devant

En 1:23.096, Raïkkönen était le premier à signer un chrono intéressant devant Hamilton, Vettel et Verstappen. Plus loin certes,mais tout de même dans le Top 15, Ericsson surprenait avec sa Sauber pendant une bonne partie de la Q1, tandis que les Toro Rosso/Honda ne pouvaient atteindre la Q2, pas plus que les débutants Sirotkin (Williams/Mercredes) et Leclerc (Sauber/Alfa Romeo).

Se retrouvaient donc élimés les Toro Rosso de Gasly et Hartley, les Sauber d’Ericsson et Leclerc et la Williams de Sirotkin, Stoffel Vandoorne signant le douzième chrono.

Articles similaires

 

  • Q2 : Haas et Renault avec les 3 top teams

On rentrait déjà dans les choses sérieuses avec des places dans le Top 10 très chères et convoitées. Hamilton signait un premier chrono en 1:22.051 devant les Ferrari de Kimi et Sebastian tandis que Alonso et Vandoorne se hissaient aux septième et huitième rangs en début de séance. Vettel améliorait en 1:21.944

La bataille pour les quatre places derrière les trois équipes de pointe concernaient McLaren, Renault et Haas tandis que les Force India et la Williams de Stroll semblaient moins à même de s’immiscer dans cette lutte.

Les deux Haas se hissaient dans le Top 10 et accédaient à la Q2 avec les deux Renault, laissant les McLaren et les Force India sur le carreau.

  • Q3 :

Les ténors se retrouvaient face au mur avec l’obligation de dévoiler leur jeu pour pouvoir briguer cette première pole 2018. Premier à s’élancer, Lewis Hamilton était coupé dans son élan suite à l’énorme crash de Bottas qui heurtait le mur en sortie du deuxième virage. La Mercedes était fortement endommagée, mais le Finlandais n’était pas touché. Le drapeau rouge était sorti pour dégager la piste et vérifier la bonne tenue du mur de sécurité.

Le Britannique était le premier à signer un chrono significatif en 1:22.051, devant Vettel – à 34 millièmes – Verstappen, Raïkkönen et Ricciardo.

Hamilton améliorait encore en 1:21.164, signant la pole devant les Ferrari de Raïkkönen et Vettel tandis que Verstappen devançait Ricciardo (pénalisé de 3 places). Derrière Magnussen et Grosjean plaçaient les Haas devant les Renault de Hulkenberg et Sainz, Bottas échouant au dixième rang par la force des choses.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page