Formule 1

Résumé de course / GP de Bahreïn

Vettel résiste à Bottas pour la victoire, Hamilton 3ème limite les dégâts

Sous les lampes artificielles du circuit bahreïni, tous les pilotes du Top 10 se sont élancés en supertendres, excepté Hamilton en tendres.

Très bon départ de Vettel, mais aussi de Bottas qui est passé Räikkönen au premier virage.
Il y a eu une touchette entre Magnussen et Ocon, sans conséquence. Pierre Gasly a perdu une place au profit de Ricciardo. Très mauvais envol de Vandoorne qui est resté bloqué sur place, se retrouvant 18ème, alors qu’Alonso a bondi à la 8ème place. Pérez a effectué un tête-à-queue suite à une touchette avec Hartley.

Verstappen est passé à l’attaque sur Hamilton au premier virage, mais il est sorti trop large et est allé percuter le Britannique: il a immédiatement été victime d’une crevaison. Moment noir pour Red Bull, car au même instant Ricciardo a été obligé de ranger sa monoplace sur le bord de la piste suite à un problème électrique. Suite à cela, la Virtual Safety Car a été mise en place.

Articles similaires

Dès le restart, Magnussen a tenté de déborder Galsy, mais les deux voitures se sont touchées et le pilote Haas a dû sortir de la piste. Grosse bagarre entre quatre pilotes: Hamilton, qui était derrière Ocon, Hulkenberg et Alonso, a profité de la ligne droite et de l’affrontement entre la Force India et la Renault pour gagner trois places d’un coup. Cela a également permis à Alonso de déborder Ocon.

Peu après, le Triple Champion du Monde a également pris l’avantage sur Magnussen et Galsy coup sur coup pour se retrouver 4ème. Ce dernier a fait un début de course incroyable, avec un rythme supérieur aux pilotes derrière lui. Verstappen a également été contraint à l’abandon, comme son équipier. Ce n’est pas le Grand Prix du Taureau Rouge…

Hartley a reçu une pénalité de 10 secondes suite à sa collision avec Pérez. Les deux premiers pilotes à s’arrêter sont Vandoorne et Stroll. Ce dernier a dû changer son aileron avant. Devant, les écarts étaient stables avec 3 secondes entre Vettel et Bottas, et également 3 secondes entre la Mercedes et Räikkönen. Quelques tours plus tard, Alonso est également repassé par les stands pour chausser des pneus médiums. Suite à leur ravitaillement, Galsey, Magnussen, Hulkenberg et Alonso ont conservé leur position.

Le premier des hommes de tête à rentrer aux stands est le leader, Sebastian Vettel. Celui-ci est ressorti derrière Hamilton, qui est sur une stratégie différente en ayant mis des pneus tendres au départ. Mercedes a fait semblant de vouloir ravitailler au même tour, mais ne s’est finalement pas exécutée. Räikkönen a ensuite imité son équipier, et Bottas a fait de même un tour encore après. Ce dernier est revenu en piste juste devant son compatriote, mais a chaussé des gommes médiums.

Sebastian Vettel est progressivement revenu sur Hamilton, qui était toujours avec ses gommes du départ. Le pilote Ferrari n’a pas eu de difficulté a dépasser l’Anglais dans la ligne droite, et ce dernier est ensuite repassé par les stands pour s’équiper de pneus médiums. La Haas de Grosjean a perdu un élément de son aileron avant dans la ligne droite.

Devant, Hamilton a commencé à grapiller sur les trois pilotes devant lui. Alors que Magnussen tentait un dépassement sur Ocon, Grosjean en a profité pour passer son équipier de manière osée alors qu’il était sur une autre stratégie.

Chez Ferrari, le premier à faire son second est Räikkönen. Malheureusement, le #7 a accroché un mécanicien en repartant de son emplacement! En effet, la roue arrière n’a pas voulu se détacher, mais la voiture a été relâchée alors que le mécanicien tenant le nouveau pneu était toujours dans le chemin. Räikkönen lui a donc roulé sur la jambe et a donc été obligé de s’arrêter quelques mètres plus loin pour abandonner. Tout profit pour Hamilton, qui s’assure un podium, et pour tous les pilotes suivants.

Alors que Bottas a du mal à suivre le rythme de Vettel, Hamilton continue de réduire l’écart avec le leader, étant à 17 secondes à 15 tours de la fin. La Scuderia a longuement hésité à faire rentrer son leader. La Haas de Grosjean a perdu à nouveau un morceau dans la ligne droite. Très bel affrontement entre ce dernier, Ocon et Pérez. Le Français a gêné Hamilton sans le vouloir, ce qui a fait perdre 3 secondes à la Mercedes.

En fin de course, Bottas a progressivement réduit l’écart sur la Ferrari #5. A 5 tours de la fin, il n’était plus que de 3 secondes, pour ensuite tomber à 1,2 seconde au 55ème tour. Derrière, Stoffel Vandoorne est passé Ericsson pour prendre la 8ème place, juste derrière son équipier. La double arrivée dans les points de McLaren serait satisfaisante si la Toro Rosso-Honda de Gasly n’était pas 4ème…

Malgré des pneus à l’agonie, Vettel a réussi à garder le Finlandais derrière lui pour remporter sa seconde victoire consécutive. Lewis Hamilton a fortement limité les dégâts, terminant sur le podium après être parti 9ème. Très beau Grand Prix de Pierre Gasly avec son incroyable 4ème place, et d’Ericsson qui signe une arrivée dans les points.

Petite pensée pour le mécanicien Ferrari, en espérant qu’il n’aura pas trop de séquelles.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page