Marquant l'entrée en vigueur d'une nouvelle approche, davantage tournée vers le Pro-Am et les Gentlemen Drivers, la saison 2018 de la Blancpain GT Series Endurance Cup pourra à nouveau compter sur un plateau pléthorique et verra les débuts de la rutilante Bentley Continental GT3 de deuxième génération.

Blancpain GT Series Endurance Cup – Monza

  • Pro Cup

Désormais limitée à 26 concurrents – exception faite des 24 Heures de Spa qui émargent également à l’Intercontinental GT Challenge – la catégorie aux équipages 100% pro vaudra malgré tout le détour. Outre les habitués, Audi, BMW, Mercedes, 2018 accueillera les premiers pas de la Nissan GT-R NISMO GT3 revue et corrigée, les débuts de la Lexus RC-F GT3 pour un championnat complet européen (elle a principalement sévi en version de développement en VLN en 2017) après une entame de carrière axée sur l’IMSA et la grande première de la seconde génération de Bentley Continental GT3.

Outre les deux anglaises, les favoris seront toujours à aller chercher du côté des quatre anneaux avec… quatre R8 LMS engagées pour WRT, Attempto Racing et Sainteloc Racing. S’y opposeront les Lamborghini du Grasser Racing Team, le Mercedes-AMG d’AKKA-ASP (dont pour SMP Racing), STRAKKA et Black Falcon.

Il faudra cependant surveiller de nombreux outsiders. Outre la Nissan et les deux Bentley déjà citées, Ferrari poursuit son implication en catégorie reine avec SMP Racing tandis que Porsche s’engage enfin officiellement sur toute la saison avec une 911 GT3 R couvée par Manthey Racing. Enfin Emil Frey Racing alignera deux Lexus RC-F GT3 avec un gros potentiel.

Au chapitre des nouveaux venus et revenants, notons qu’Aston Martin offrira un baroud d’honneur à la vénérable V12 Vantage GT3 puisque R-Motorsport, néophyte dans la championnat, alignera deux exemplaires en Pro Cup. Battant également pavillon britannique, McLaren pourra compter sur le retour de Garage 59 avec une 650 S GT3.

Enfin, BMW reposera tous ses espoirs sur les deux M6 GT3 du ROWE Racing.

  • Pro-Am Cup

Grâce à une réglementation qui valorise enfin totalement le rôle des pilotes Am, la Pro-Am Cup reprend du poil de la bête et comptera 13 protagonistes avec cinq Ferrari 488 GT3 qui affronteront quatre Mercedes-AMG GT3 pour deux Audi R8 LMS, une Bentley Continental GT3 (première génération) et une Lamborghini Huracan GT3.

  • Silver Cup

Grande nouveauté en Endurance Cup, la Silver Cup découle de la volonté d’offrir de l’importance aux pilotes amateurs en Pro-Am. Du coup, SRO a introduit cette classe destinée aux jeunes pilotes en devenir. On y dénombre pas moins d’une dizaine de GT3 qui en découdront âprement et pourraient aller titiller les ouailles de la Pro Cup à l’occasion.

Avec Mercedes, Aston Martin, Audi, Lamborghini, Nissan, on saluera la présence de la Jaguar du Emil Frey Jaguar Racing ainsi que d’une Lamborghini Gallardo R-EX.

  • Am Cup

Toujours bien présente bien que relativement pauvre avec seulement 6 voitures inscrites, la catégorie réservée aux équipages 100% amateurs sera constituée d’une McLaren Garage 59 confiée, entre autres, au présentateur Chris Harris; une Lamborghini Barwell Motorsport, une Mercedes AKKA-ASP que pilotera Fabien Barthez et une autre pour ARC-Bratislava, une BMW pour Walkenhorst Motorsport qui avait très bien figuré en 2017. Au moins la variété sera-t-elle de mise.