Bien qu'il ait terminé septième du GP de Chine, derrière la Renault de Hulkenberg, Fernando Alonso estime que McLaren doit encore réaliser de gros progrès pour être au niveau qui devrait être le sien.

Il semblerait que vous utilisez un bloqueur de publicités.
Aidez-nous à faire évoluer le site en le désactivant. Merci pour votre aide !
  • Pour Alonso, c’est bien mais pas encore suffisant

L’Espagnol a beau avoir à nouveau marqué des points, terminant même – au bénéfice de circonstances particulières – devant la Ferrari de Sebastian Vettel pour croiser le drapeau à damier au septième rang, il n’est pas encore satisfait du niveau de performances de sa monture, qui se veut plus en verve en course qu’en qualifications.

Ce que confirme le taureau des Asturies :  » Une nouvelle fois, nous avons l’air de mieux nous débrouiller le dimanche que les autres jours, ce qui est une bonne chose puisque c’est là qu’on donne des points. Nous avons fait une bonne course, la treizième place au départ et la onzième après le premier tour. La voiture de sécurité n’a pas joué en notre faveur parce que nous étions sur une stratégie à un arrêt et que nous venions de prendre des pneus neufs afin de voir l’arrivée, mais la voiture de sécurité a permis à tout le monde de s’arrêter.  » 

Positif, Alonso souligne qu’il a été en mesure de se battre avec Haas et puis Ferrari – même s’il est conscient que la monoplace de Vettel était endommagée, avec des gommes à l’agonie – et qu’il a pu prendre le dessus sur le leader du championnat.

SUSCEPTIBLE DE VOUS INTERESSER :
Pole pour Vettel et exploit de Gasly, sixième quand Verstappen se met dans le mur

 » La septième place est un excellent résultat pour l’équipe après un week-end difficile, mais nous devons progresser, cela ne fait aucun doute. Nous n’avons pas été performants de tout le week-end, et nous ne sommes pas encore assez rapides en course. « 

 

PARTAGER