Formule 1

Résumé de course / GP d'Azerbaïdjan

Victoire surprise d’Hamilton au terme d’un GP complètement fou !

Les rues de Baku ont réservé un scénario incroyable au cirque de la Formule 1, avec des rebondissements du début à la fin.

Sebastian Vettel a pris un excellent départ, suivi par Hamilton, Bottas et les deux Red Bull. Alors qu’il dépassait Raïkkönen par l’extérieur, Ocon a fermé la porte au Finlandais qui n’a pu faire autrement qu’accrocher la Force India. Celle-ci a dû abandonner

Pas mal d’accrochage dans le peloton, Sirotkin étant pris en sandwich entre une Renault et Alonso, avec pour résultat l’abandon du Russe, et une double crevaison à l’avant et l’arrière droit pour la McLaren d’Alonso. Repassé par son stand, celui-ci a changé les deux pneus et son aileron avant, mais son fond plat était très endommagé. Raïkkönen est également rentré changer l’avant de sa monoplace. Tous ces incidents ont provoqué la sortie de la Safety Car.

Articles similaires

Vettel a bien géré le redépart, se ménageant suffisamment de marge sur Hamilton. Celui-ci a vu Bottas assez proche, mais n’a pas été mis sous pression. Verstappen est passé devant Ricciardo, mais l’affrontement a profité à Sainz qui est également passé l’Australien, se montrant menaçant sur le #33. La Renault a réussi a prendre l’avantage dans la ligne droite, mais Verstappen est repassé devant au freinage. Plusieurs autres tentatives sont restées vaines, alors que derrière Hulkenberg est progressivement revenu jusqu’en 7ème place.

La Ferrari de Vettel a rapidement creusé un écart de 3,5 secondes sur les Mercedes, alors qu’Hamilton s’est plaint d’un manque de grip. Au 9ème tour, Sainz a réussi à passer le #3 dans la ligne droite, alors que derrière Hulkenberg est passé l’autre Red Bull pour la 6ème place au virage suivant. Verstappen, qui a rencontré des problèmes de batterie, a été dépassé par Allemand en ligne droite. Malheureusement pour « Hulk », il a ensuite été victime d’une crevaison.

Lewis Hamilton a augmenté le rythme, mais Vettel a répliqué le tour suivant. Gros affrontements intra-Red Bull, Verstappen ne laissant pas passer Ricciardo malgré ses problèmes. Les deux monoplaces se sont même touchées violemment. Stoffel Vandoorne s’est retrouvé en difficulté, perdant progressivement du rythme et des places. Excellente course au contraire pour Leclerc, plaçant sa modeste Alfa Roméo Sauber en 7ème position derrière des Red Bull en difficulté. Derrière le Français, Raïkkönen a continué sa remontée en passant Stroll.

A l’avantage quelques tours plus tôt, Sainz a perdu beaucoup de rythme d’un seul coup. Il n’a rien pu faire face à Verstappen, et est ensuite rentré immédiatement aux stands pour mettre des pneus tendres. Hamilton a signé plusieurs meilleurs temps d’affilée, mais toujours à bonne distance de la première place. En pleine attaque, le Britannique a fortement bloqué son train avant au premier virage, reperdant le temps grappillé. Ayant endommagé ses pneus, il a du passer par son box pour chausser des gommes tendres. Ericsson a reçu 10 secondes de pénalité suite à un incident avec Magnussen.

Leclerc est rentré pour changer ses pneus, mais est sorti des stands juste derrière Alonso. Cependant, le Français n’a eu aucun problème à dépasser la McLaren, en difficulté sur le tracé de Baku. Toujours bloqué derrière son équipier depuis le début de la course, Ricciardo a tenté une attaque, mais Verstappen a répliqué et est resté devant. Au 31ème tour, Vettel a effectué son changement de pneus.

Ricciardo a finalement réussi à dépasser son équipier au bout de la ligne droite. L’Australien a été le premier de l’équipe autrichienne a repasser au stand, mettant des ultratendres. Il a été imité au tour suivant par Verstappen qui est ressorti devant lui. Et ce qui devait arriver arriva… Alors que Ricciardo effectuait une nouvelle tentative de dépassement sur Verstappen dans la ligne droite, les deux Red Bull se sont accrochées au freinage, provoquant l’abandon des deux voitures et la Safety Car.

Tous profits pour Valtteri Bottas et Kimi Raïkkönen qui n’étaient pas encore passés changer leurs pneus. L’entièreté du peloton est donc rentrée au stand, ce qui a donc permis à Bottas de rester devant Vettel, et à Raïkkönen de passer 4ème.
Coup de théâtre pour Romain Grosjean, qui a perdu le contrôle de sa Haas sous Safety Car, l’envoyant dans le mur en essayant de maintenir ses pneus à température.

Après une intervention interminable des commissaires, les monoplaces ont été relancées pour 4 tours. Reparti très loin de la ligne de départ, Bottas a effectué un restart stratégique pour permettre à Hamilton de prendre l’aspiration de Vettel. Les Ferrari ont cependant une meilleur vitesse de pointe, et l’Allemand a rattrapé Bottas. Malheureusement pour lui, il a manqué son freinage au premier virage, sortant large et laissant passer Hamilton et Raïkkönen.

Grosse déception pour Valtteri Bottas, qui a crevé à l’arrière droit après avoir roulé sur un débris! Le Finlandais est donc contraint à l’abandon, alors que Pérez a pris l’avantage sur Vettel. La Safety Car a permis aux McLaren de revenir dans les points, alors qu’un incroyable Leclerc a terminé la course à une superbe 6ème place!

Lewis Hamilton remporte donc une victoire inespérée devant Raïkkönen et Pérez. Le Britannique reprend de gros points à Vettel au championnat alors que Force India sort la tête de l’eau après un début de saison compliqué.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page