Formule 1

Déclaration d'après course / GP d'Azerbaïdjan

Hamilton ne boude pas sa chance

Dominé sur la piste par son équipier et Sebastian Vettel, Lewis Hamilton a finalement réalisé la bonne opération de ce weekend en remportant une course folle et en prenant les commandes du championnat devant le pilote Ferrari.

L’ironie de cet épilogue, c’est que ce sont les pilotes Red Bull qui ont permis au champion du Monde en titre de battre Bottas et Ferrari. Incapable de revenir sur le duo de tête, Hamilton a profité de l’entrée de la voiture de sécurité suite à l’accrochage entre Ricciardo et Verstappen pour recoller à Bottas et Vettel.

Moins prompt que ses rivaux au restart, le Britannique tirait profit de la manoeuvre trop téméraire de Sebastian Vettel au premier virage pour grimper à la deuxième place. Décidément en veine, il s’emparait de la tête après que son équipier ait subit une crevaison éliminatoire pour ensuite assurer une première victoire à Bakou devant Kimi Raïkkönen et Sergio Perez.

Articles similaires

De quoi mettre un terme à une série de six courses sans victoire, la plus longue pour lui depuis l’entrée dans l’ère turbo hybride : « Ce fut une course riche en émotions. Valtteri a fait un boulot exceptionnel et méritait de l’emporter, Sebastian aussi a fait du très bon boulot. J’ai été assez chanceux cette fois. C’était un sentiment bizarre de me retrouver au sommet du podium mais je devais saisir l’opportunité. Je n’ai jamais abandonné et j’ai continué à pousser. »

Et Hamilton d’ajouter : « Sortir de ce weekend avec une victoire me rend incroyablement reconnaissant. Vous devez saisir les hauts autant que les bas. Je ne vais pas me plaindre d’avoir gagné. »

Spectateur privilégié de la déconfiture de son équipier, Lewis n’a pas hésité à d’abord aller féliciter son équipier pour sa superbe course, quitte à arriver en retard pour le podium.

Mais le pilote Mercedes n’est pas dupe : « Ferrari garde la main, ils nous ont surpassé la plupart du temps. Nous devons garder la tête dans le volant. ce weekend, nous avons fourni un solide effort collectif, mais nous étions quelques crans en dessous, poussant pour rattraper notre retard. Au départ de la course, les choses ont commencé à nous sourire davantage. Je remercie l’équipe. Si tout ne fut pas parfait, j’espère que nous pourrons quand même en ressortir du positif. »

Et de positif, outre la victoire, Lewis Hamilton en tirera son leadership au championnat puisqu’il devance Vettel de 4 unités et Raïkkönen de 18 points.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page