L'Espagnol n'aura pas traîné à se mettre en valeur en Championnat du Monde d'Endurance. Le pilote Toyota s'est hissé au sommet de la hiérarchie dès la première séance de la saison.

Il semblerait que vous utilisez un bloqueur de publicités.
Aidez-nous à faire évoluer le site en le désactivant. Merci pour votre aide !

6H de Spa-Francorchamps – EL1

  • LMP1 : Fernando Alonso en verve

En tournant en 1:58.392, Fernando Alonso a placé la Toyota TS050 Hybrid #8 au faîte de la hiérarchie, devant la voiture-soeur #7 qui pointe à 237 millièmes.

Troisième derrière les LMP1 hybrides d’usine, on retrouve la meilleure des LMP1 privées avec la Rebellion R13 #3 qui concède moins d’une demi-seconde, le Top 5 étant complété par la BR Engineering BR1 #10 Dragon Speed et l seconde Rebellion, toutes deux repoussées à plus de 9 dixièmes.

  • LMP2 : Maldonado bien dans le rythme

Dragon Speed qui se met en évidence en LMP2 avec Pastor Maldonado qui emmène son Oreca 07 #31 en 2:03.494, devant l’Alpine #36 et trois autres Oreca. La première non Oreca/Alpine étant la Dallara P217 #29 Racing Team Nederland, sixième en 2:04.693. La Ligier JSP217 de Larbre Compétition fermant la marche.

  • LMGTE – Pro : Ford déjà devant

Directement à l’aise sur le tracé spadois, les deux Ford GT du Ford Chip Ganassi Racing Team UK devancent le duo de Porsche 911 RSR, la #67 se distinguant en 2:15.014. Si ces quatre là se tiennent en 703 millièmes, le reste du peloton est à plus d’une seconde, avec la Ferrari #51 qui devance la BMW #81, suivies de la deuxième 488 GTE EVO #71 d’AF Corse et la seconde M8 GTE #81 de BMW Team MTEK. Fermant la marche, les Aston Martin Vantage GTE sont à plus de 2,9 secondes.

  • LMGTE – Am : Domination Porsche

Avec quatre Porsche 911 RSR – sur autant d’exemplaires au départ – aux quatre premières places, les 911 à moteur central font une entrée remarquée dans la catégorie, précédant les deux Aston Martin elles-mêmes suivies des trois Ferrari.

La plus rapide des teutonnes a tourné en 2:16.601, il s’agit de la #88 du Dempsey-Proton Racing.