Blancpain Endurance Series

Interview / 3 Heures de Silverstone

Maxime Soulet : On attend la pluie

Confiant après Monza et un résultat ne reflétant pas le réel potentiel de la nouvelle Bentley Continental GT3, Maxime Soulet a répondu à nos questions, détendu et affable, nous parlant aussi de sa découverte de la course sauce US.

Revenant sur Monza, il explique : « C’était notre première course avec la nouvelle voiture. Nous avons accumulé énormément de kilomètres en essais privés, mais là nous avons pu nous confronter à la concurrence en conditions réelles. »

Et le Bentley Boy belge de poursuivre : « Nous sommes très satisfaits de la performance, même si nous avons rencontrés quelques petits soucis que nous n’aurions pas dû subir. Mais si on met bout à bout nos meilleurs temps dans les trois secteurs, nous aurions été en pole et j’ai signé le meilleur secteur 2 de la Q3, le plus parlant sur ce tracé, donc il y a du positif à retirer de cette première épreuve. »

La nouvelle Continental GT3 succède à une première génération déjà très performante et ayant à son actif quelques beaux résultats. Pour autant, Maxime ne s’en cache pas, le modèle 2018 est d’un tout autre niveau :  » C’est une toute nouvelle voiture, elle a été conçue pour être plus facile à piloter pour les Am et pour nous aussi. Elle est plus efficace dans tous les domaines, bien plus confortable. En conditions mixtes ou mouillées, ce n’est pas une marche qui a été franchie, c’est un escalator ! On attend la pluie avec impatience, » plaisante-t-il… ou pas.

Passé à deux doigts de la victoire aux 24 Heures de Spa, Bentley a tiré les leçons de ses échecs :  » Nous avons un tout nouvel ingénieur, jeune, dynamique et super rigoureux, à l’allemande. Il vient de chez Abt, c’est un gage de sérieux. Notre objectif restant de gagner dans les Ardennes. »

 » À titre personnel, j’espère aussi remporter le championnat en Pirelli World Challenge. J’y assiste un jeune pilote Am qui a du potentiel. Certes il n’y a qu’une quinzaine de voitures mais je prends vraiment mon pied, les circuits sont de vrais tracés d’hommes. Pas de problème de track limits, si tu mets deux roues dehors, tu es dans le mur. C’est vraiment fun !. »

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page