Blancpain Endurance Series

Résumé de qualifications / 3 Heures de Silverstone

Aston Martin s’offre la pole à domicile

Rapides en essais libres, les Aston Martin auront confirmé en se montrant aux avant-postes des trois séances qualificatives. Au final, c'est une pole méritée qui. tombe dans l'escarcelle de la #76. Grosse performance des Lexus et Top 5 pour Audi et WRT.

  • Q1 : Aston Martin frappe le premier avec Vaxivière

Markus Palttala signait un premier chrono significatif en 1:58.077 avec la Lexus Emil Frey Lexus Racing avant de voir les Mercedes et Aston Martin venir le titiller, au même titre que la Jaguar… Emil Frey, à nouveau à la fête en ce début de Q1.

Un drapeau rouge était agité à 3.56 minutes de la fin de cette première partie de qualifications quand la BMW Walkenhorst se retrouvait arrêtée à côté de l’entrée de la pit lane.

On retrouvait alors les Aston Martin #76 de Vaxivière et #62 de Brundle qui encadraient l’Audi #1 de Vanthoor, qui confirmait ses ambitions annoncées.

Mais les BMW ROWE Racing et la Jaguar Emil Frey venaient un peu rebattre les cartes de cette Q1. Seuls les 7 premiers se tenaient dans la même seconde. Des écarts plus importants qu’à l’habitude pour cette session perturbée qui devraient jouer un rôle essentiel dans l’établissement de la grille de départ, la moyenne des chronos des 3 pilotes de chaque pilote faisant référence désormais.

 

  • Q2 : Lexus surprend, Aston confirme

Christopher Mies – Audi #1 WRT – profitait d’un premier tour clair pour signer un chrono en 1:57.575… battu de quatre millièmes par Jules Gounon et la Bentley #8 dans la foulée. Mais les deux Aston Martin confirmaient leur bonne forme sur un tour en se hissant devant la Continental GT3, Maxime Martin devançant Dennis Jake.

La session était à nouveau interrompue par un drapeau rouge suite à la sortie de la Lamborghini #78 de Barwell Motorsport, alors aux mains de Sandy Mitchell. Le Top 6 était alors constitué des deux Aston Martin R-Motorsport, suivies de la paire de Bentley M-Sport et des Audi R8 LMS WRT.

La session repartait avec 8,30 minutes à disposition des concurrents. La BMW ROWE #98 s’insérait entre les Bentley avant que Fred Makowiecki ne se hisse au quatrième rang avec la Porsche Manthey Racing #911.

Enfin, les Mercedes montraient le bout de leur nez aux avant-postes tandis que la Lexus #14 de Christain Klien signait le temps de référence en 1:56.802, devançant au terme de la session les Aston Martin de Maxime Martin et Dennis Jake ainsi que l Mercedes Akka ASP #88, la seconde Lexus et la Mercedes-AMG GT3 #4 Black Falcon.

  • Q3 : Marciello le plus rapide mais rate la pole.

La clé pour tous les ténors allait donc consister à obtenir un tour clair pour améliorer au maximum la moyenne des trois chronos, au bénéfice d’une piste gagnant en adhérence.

Très vite, Thiim plaçait à nouveau l’Aston Martin #76 au faîte de la hiérarchie, lançant le rush des hommes en action vec cette fois plus de variété dans les candidats au Top 10. Cependant, Raffaele Marciello mettait les deux V12 Vantage d’accord en 1:56.683 avec la Mercedes-AMG Team AKKA ASP #88, la Ferrari 488 GT3 #333 du Rinaldi Racing pointant même au deuxième rang, le premier en Pro-Am Cup. Albert Costa plaçait la Lexus #14 dans le Top 3.

Mais rien n’y faisait et c’est l’Aston Martin #76 de Vaxivière-Dennis-Thiim qui s’emparait de la pole devant la Mercedes #88 de Christodoulou-Vautier-Marciello. Visant le Top 3, l’Audi #1 WRT de Vanthoor-Mies-Riberas signait tout de même le cinquième chrono à la moyenne des trois séances. Belle performance du Emil Frey Lexus Racing qui verra la #14 partir troisième et la #114 s’élancer en huitième position, juste devant la Porsche #911 et la Jaguar #54.

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page