L'équipe GRT Grasser Racing était de retour en action lors de la 4ème manche de la série Blancpain GT aujourd'hui dans un autre lieu historique, la maison du sport automobile britannique sur le circuit de Silverstone au Royaume-Uni.

Une journée de course parfaitement ensoleillée avec des températures de l’air allant jusqu’à 22 ° C a permis de réchauffer l’action en piste, la voiture # 63 terminant à la dixième place de la course d’endurance de 3h. Après s’être qualifié en onzième place, Andrea Caldarelli a pris le départ et s’est chargé du premier relais. Dans une course disputée roue contre roue, c’est peu après le cap de la première heure que la Lamborghini Huracán GT3 #63 est rentrée pour son premier arrêt, Caldarelli cédant le volant à Christian Engelhart. Après le deuxième changement de pilotes, Mirko Bortolotti a pris le drapeau à damier de la #63 en dixième position, ce qui a permis à l’équipe de marquer des points précieux au championnat.

La Lamborghini Huracán GT3 #82 de Rolf Ineichen, Franck Perera et Phil Keen n’a commis aucune erreur du départ jusqu’au drapeau à damier du côté du pilote, cependant, il semblait que la dix-huitième place était le mieux qu’elle puisse obtenir. Malheureusement, ils ont aussi eu deux incidents de course innocents.

La #19 avec Venturini au volant a pris part à sa première course Blancpain GT Series cette saison et s’est élancée de la vingt-huitième place sur la grille. À l’approche de la mi-course, les pilotes Giovanni Venturini, Ezequiel Perez Companc et Raffaele Giammaria ont bien progressé en hissant la #19 en dix-neuvième position. Cependant, un problème de pneus a frappé dur l’équipe dans les dernières étapes de la course.

© GRT Grasser Racing Team

Voici les réactions des pilotes de la voiture de pointe de l’équipe

Mirko Bortolotti: « Ce n’était pas la course que nous voulions aujourd’hui. Mais personnellement, je suis très content de ma performance personnelle en qualifications et de mon relais. Nous avons tiré le maximum de la voiture. Malheureusement, nous avons perdu quelques positions au début de la course et pendant le ravitaillement. Toutefois, nous avons pris quelques points, ce qui est très bien, donc je suis content de ça. »

Christian Engelhart: « Ce fut un week-end difficile pour nous mais je pense que nous avons pris le maximum. La position de départ n’était pas idéale, mais j’ai fait un très bon relais, en passant des voitures et en combattant avec une Porsche. Nous avons pris quelques points mais globalement ce n’était pas un week-end facile. »

Andrea Caldarelli: « Ce fut un week-end plutôt positif pour notre voiture, même si le résultat n’était pas ce que nous attendions, mais notre voiture était plutôt compétitive au moins en course. Malheureusement, nous avons eu quelques difficultés en qualifications, mais en course, nous avons montré un bon rythme. Commencer la course de la onzième place était assez difficile et j’avais perdu quelques places dès le départ, mais dès que je me suis retrouvé en meilleure position, la voiture était très bonne. Nous avons montré de bons temps au tour et obtenu 1 point. Ce week-end a été plus difficile que prévu. »