Elle n'en finit plus de renaître et de surprendre. Seule GT3 développée par un préparateur privé, la "vieille" Jaguar du Emil Frey Jaguar Racing a manifestement de beaux restes. Après une victoire à Monza en Silver Cup et la cinquième place au général, voilà qu'elle monte à nouveau sur le podium de sa catégorie, ce malgré plusieurs soucis rencontrés durant la course au Paul Ricard.

La Jaguar a confirmé sa bonne performance cette année avec une probante septième place en pré-qualifications. Après les trois séances qualificatives, l’équipe a établi le treizième chrono et a assuré la pole position en Silver Cup pour la troisième fois consécutive. L’équipe Jaguar avait sept places d’avance sur le prochain concurrent de la Silver Cup au coeur d’un peloton compétitif de 51 GT3.

Le Suisse Alex Fontana a perdu six positions au départ, mais est remonté jusqu’à la sixième place jusqu’au premier arrêt. Après un nouveau problème avec l’écrou de roue, l’équipage Jaguar a perdu 17 secondes lors du premier pit-stop, relançant Adrian Zaugg dans la course en P20. Zaugg a également pu gagner de nombreuses positions et s’est hissé en huitième position pour remettre la voiture à Mikael Grenier.

Cependant, la malchance frappa encore et la Jaguar GT3 #54 subit une crevaison, perdant plusieurs places. En outre, l’équipe a été pénalisée avec un Drive-Through dans le dernier tiers de la course. En raison de problèmes avec la radio, le pilote n’avait pas pu obtenir les informations au sujet d’une période de FCY et a dépassé la vitesse maximale autorisée de 80 km/h pendant un court instant.

Emil Frey Jaguar Racing est revenu de la vingt-quatrième place et quatrième de la Silver Cup à la seizième place du général et la troisième marche du podium en Silver Cup au passage du drapeau à damiers.

La prochaine course de la Jaguar GT3 aura lieu le week-end de la Sprint Cup à Misano du 22 au 24 juin 2018