Comme attendu, ce sont les Toyota qui ont dominé cette première séance qualificative avec un meilleur temps pour la #8 d'un certain Fernando Alonso. Mais il y a match derrière, comme dans les autres catégories.

Il semblerait que vous utilisez un bloqueur de publicités.
Aidez-nous à faire évoluer le site en le désactivant. Merci pour votre aide !
  • LMP1 : Toyota assume

Logiquement désigné comme immense favori de l’épreuve, Toyota a assumé son statut en plaçant ses deux TS050 Hybrid aux avant-postes avec la #8 en 3:17.270, devant la #7 soeur en 3:17.377. Derrière les deux nipponnes, on retrouve non une BR1 du SMP Racing, la #17 devançant les Rebellion R13 #1 et #3 et prouvant qu’il y aura match entre ces deux écuries.

Pour autant, la LMP1 privée russe pointe à 2,213 s de la marque de référence. Si les écarts restent de cet ordre et sachant que les deux LMP1 hybrides pourront effectuer un tour de plus par relais, on voit mal qui pourrait battre Toyota… à part les 24 Heures du Mans elles-mêmes !

Larguées à plus de 13 secondes, les Ginetta font peine à voir et devront considérer ces 24 Heures du Mans comme une première vraie séance d’essais grandeur nature. Un comble…

  • LMP2 : Festival Oreca

Sans surprise, c’est une domination outrancière des Oreca 07/Alpine A470 qui ponctue cette Q1. Avec quatre 07 devant l’A470, le top 5 est verrouillé par les protos made in Oreca. La plus véloce fut la #48 IDEC Sport, en 3:24.956, devant la #28 TDS Racing et la #26 couvée par la même équipe mais sous l’étendard G-Drive Racing.

Sixième, la meilleure des autres est la Ligier JSP217 #22 United Autosport à 1,816 s. Bien mieux qu’un an auparavant où la LMP2 Onroak Automotive concédait plus du double. La plus véloce de Dallara est la #47 Cetilar Villorba Corse, huitième chrono de la catégorie.

  • LMGTE-Pro : Porsche se prépare

Avec leurs livrées « historiques », les deux 911 RSR alignées par le Manthey Racing ont dominé la première séance de qualifications, préparant au mieux une future victoire célébrant les 70 ans de la marque ? Après l’épisode Ford de 2016, rien d’impossible !

La #91 a littéralement explosé ses concurrentes en 3:47.504, soit 1,593 s plus vite que la #92. Viennent ensuite les Ford GT #66 et #68, alors que la Ferrari 488 GTE EVO AF Corse #51 devance les deux Porsche « américaines ».

Si les deux Ford restantes se disputent les places suivantes avec les BMW M8 GTE, les Corvette C7.R et plus encore les Aston Martin officielles pointent à bonne distance.

LMGTE-Am : Dempsey Proton Racing confirme

Les Porsche 911 RSR, qu’elles soient en version 2017 ou 2018, sont bien les LMGTE à battre puisqu’en catégorie Am, les deux exemplaires du Dempsey Proton Racing #88 et #77 toisent la concurrence, la #86 Gulf Racing complétant le Top 3 devant la Ferrari #54 Spirit of Race. Pointée devant les Corvette et Aston Martin d’usine, la #88 a tourné en 3:50.728.