Ne tournons pas autour du pot, à une heure de l'arrivée, cette édition des 24 Heures du Mans 2018 ne propose plus de réel suspense avec un résultat pour ainsi dire acquis dans chacune des catégories pour ce qui relève du Top 3. Du moins à la régulière.

Il semblerait que vous utilisez un bloqueur de publicités.
Aidez-nous à faire évoluer le site en le désactivant. Merci pour votre aide !
  • LMP1 : Toyota en route vers son destin

Une heure seulement sépare encore Toyota de son destin ! Absolument jamais inquiétées depuis le départ, les deux TS050 Hybrid auront eu pour principale inquiétude de survivre aux incertitudes de la nuit du Mans avant de pouvoir dérouler jusqu’à l’arrivée, une fois la hiérarchie établie entre les deux voitures de l’équipe, à l’avantage de la #8 de Nakajima, Alonso et Buemi.

Derrière, débarrassées de toute concurrence depuis un moment déjà, les deux Rebellion R13 assurent un podium et deux voitures dans le Top 4 au général, à 13 tours du leader de la course avec un meilleur temps en course à 2,4 secondes de la référence hybride. Avantage pour la #3 face à la #1 et son équipage star, pour le moment, la voiture de Jani, Senna, Lotterer étant revenue dans le tour de la LMP1 soeur.

  • LMP2 : G-Drive en leader incintestable

Alors que le final 2017 avait été haletant en LMP2, avec une lutte pour la victoire et le podium de catégorie… et au général, 2018 voit l’Oreca 07 #26 du G-Drive Racing prolonger sa domination de classe, naviguant au cinquième rang absolu, avec trois tours d’avance sur l’Alpine A470 #36 et la 07 #49 du GRAFF Racing qui lui concède près de trois minutes supplémentaires. Cinquième, la Ligier JSP217 #32 United Autosport est à nouveau la meilleure des « autres ».

  • LMGTE-Pro : Porsche en route pour le doublé

À l’instar de ce qui aura prévalu pendant la quasi totalité de la course, ce sont les deux Porsche 911 GT3 à la livrée historique qui occupent les deux premières places, devant une paire de Ford GT. Après la belle histoire de la victoire de la GTE à l’ovale bleu en 2016 pour les 50 ans de la première victoire Ford au Mans, il semblerait qu’un nouveau résultat bien à propos se dessine avec un doublé des GTE de Weissach pour célébrer les 70 ans de Porsche. Merveilleuse inspiration de la logique sportive…

Créditée d’une course parfaite, la #92 « Pink Pig » mène donc avec près de deux minutes d’avance sur la #91 « Rothmans » qui précède la Ford #68 d’un peu moins de vingt secondes. Si la GT #67 reste en mesure de profiter d’un fait de course, la Corvette #63 est désormais à plus d’un tour et hors du coup à la régulière.

LMGTE-Am : Dempsey Proton Racing à portée du Graal

Superbe tenue de la Porsche #77 au faite de la catégorie Am. La 911 RSR chère au Dr. Mamour mène méritoirement avec un tour d’avance sur la Ferrari #54 Spirit of Race et 1 minute 50 de plus sur la 488 GTE #85 Keating Motorsports.

Les deux italiennes doivent encore se méfier de la Porsche #99 Proton Compétition qui reste à moins d’un tour de la #54 et peut donc encore prétendre au podium.