Le TDS Racing a décidé de faire appel de la décision des commissaires sportifs de la FIA qui avait exclu ses deux voitures du classement des 24 Heures du Mans suite à la découverte d'une irrégularité dans le système de ravitaillement utilisé par l'équipe française.

Alors que les deux Oreca 07 alignées par le TDS Racing, la #26 pour le compte du G-Drive Racing et victorieuse en LMP2, et la #28 engagée en nom propre, privée de sa quatrième place, ont été exclues après les vérifications techniques d’après course, le TDS Racing a décidé de faire appel de cette sanction consécutive à l’utilisation d’un système de ravitaillement considéré comme étant non conforme et ayant prodigué un avantage lors des arrêts aux stands. Voici le communiqué publié par l’équipe de Saint Aunès.

TDS Racing et G-Drive Racing font appel de la décision de disqualification prononcée par les commissaires après la course des 24 Heures du Mans.

G-Drive Racing n°26 et TDS Racing n°28 ont décidé de faire appel auprès de la cour d’appel internationale de la FIA, des décisions prononcées par les commissaires lundi dernier à l’issue des 24 Heures du Mans.

Les deux écuries considèrent qu’elles ont toujours respecté les règlements applicables et sont vraiment déçues des décisions des commissaires.

Elles souhaitent désormais présenter leurs arguments devant la plus haute juridiction de la FIA.

Aucun autre commentaire sera fait tout au long de la procédure.