Les qualifications auront réservé de bonnes et de moins heureuses surprises. Au final, la lutte pour la pole aura bien confronté les trois Top Teams, démontrant que la lutte reste ouverte. L'exploit du jour était pour Charles Leclerc qui hissait sa Sauber en Q3. Comme attendu, Hamilton ne laissait à personne le soin de décrocher la pole.

Il semblerait que vous utilisez un bloqueur de publicités.
Aidez-nous à faire évoluer le site en le désactivant. Merci pour votre aide !
  • Q1 : Les McLaren boivent la tasse

En début de séance, Verstappen tournait en 1:31.823 pour lancer les débats. Un chrono rapidement amélioré par Raïkkönen devant les Mercedes de Hamilton et Bottas. Mais le Néerlandais récupérait son dû dans la foulée, lui-même battu par Hamilton.

L’intérêt de cette Q1 tenait davantage dans l’identité des éliminés. À cinq minutes du terme, Vandoorne était quinzième deux places devant Alonso tandis que les Williams de Stroll et Sirotkin et la Force India de Pérez se retrouvait en zone éliminatoire, malgré la puissance de leur moteur Mercedes. Las les deux McLaren passaient à la trappe au même titre que les WIlliams et la Toro Rosso de Hartley.

  • Q2 : Charles Leclerc s’offre la Q3

Avec pour objectif d’intégrer le Top 10, les pilotes devaient composer avec le facteur pluie qui était signalée par Verstappen dans son tour de lancement. Tous les protagonistes tentaient donc de signer immédiatement un chrono dans le Top 10 afin de prévenir d’une suite de session sous la pluie. On retrouvait donc les Mercedes devant Raïkkönen, Grosjean, Sainz et les Red Bull et Vettel. Le Top 10 était alors complété par Gasly et Magnussen.

Manquant d’un soupçon de rythme, les Sauber de Leclerc et Ericsson devaient lutter avec les Force India, la Renault de Hulkenberg et la Toro Rosso de Gasly pour éviter l’élimination. Devant, Hamilton avait haussé le rythme en 1:30.645, trois dixièmes devant Vettel.

L’exploit était au crédit de Charles Leclerc qui signait le dixième chrono, atteignant la Q3 avec sa Sauber, au détriment d’Ocon éliminé de justesse pour à peine deux centièmes. À noter également que seul Verstappen avait signé son chrono en Super Tendres là où les autres étaient en ultra tendres. Une donnée essentielle pour le départ de la course et la stratégie.

  • Q3 : Hamilton règle la concurrence

Dans le premier run, Hamilton devançait Bottas, Vettel, Verstappen, Ricciardo et Raïkkönen. Las, la session était interrompue par un drapeau rouge suite à la sortie de Grosjean, parti heurter le mur à la sortie du virage 4. Dommage pour le Français qui pouvait espérer une quatrième ligne sur la grille de départ.

Le second run ne changeait rien au Top 6 tandis que Carlos Sainz plaçait sa Renault devant Charles Leclerc et Kevin Magnussen.