La 3ème et 4ème ont été plus animée que les deux premières. Sous un temps toujours idéal, de nombreux affrontements ont eu lieu en piste ainsi que quelques incidents.

Après 6 tours sous Safety Car, la meute a été relâchée. Alors que le peloton de tête est extrêmement disputé, notamment entre les deux Porsche de Vanthoor et Mako – en match retour du Mans- et l’Audi de Haas, la BMW M6 GT3 du Walkenhorst s’est arrêtée en piste dans la ligne droite de Kemmel.

Dominic Baumann a gardé la tête de la course sur l’Aston Martin du R-Motorsport, signant au passage le meilleur temps en 2:20.992.

La Lamborghini #82 de Phil Keen a été prise en chasse par l’Audi #25 de Haas, tenante du titre, et la Porsche #117 de Vanthoor. Gênée par une BMW de la catégorie AM, l’italienne a vu l’allemande se rapprocher dangereusement, mais celle-ci n’a pas su prendre l’avantage.

La Lexus #14 du Emil Frey Lexus Racing s’est vue agiter un drapeau noir et blanc, signifiant un avertissement pour non respect des limites de la piste en sortie de Blanchimont. La #17 du WRT et la #35 du SMP Racing by AKKA ASP ont chacune reçu 5 secondes de pénalité pour non respect des limites de piste.

Deux événements se sont ensuite enchaînés: d’abord un tête-à-queue sans conséquence pour la Mercedes PRO-AM #175, suivi de près par la une crevaison de la Ferrari de pointe, la #72 du SMP Racing. Elle a bien entendu perdu sa 5ème position.

Magnifique affrontement à 3 entre l’Audi #2, la Lamborghini #63 et la Bentley #8 pour la seconde position. Ce dernier, très rapide, a mis une grosse pression sur l’Huracan GT3. L’affrontement a été avorté suite aux arrêts aux stands.

L’Aston Martin V12 Vantage #97 est sortie de la piste en sortie des Combes, tapant fortement le mur de pneus. Le Full Course Yellow est tombé juste après l’arrêt de certains favoris, et pendant celui d’autres, comme les deux Porsche ou la Bentley. Cela a profité à cette dernière qui a pris la tête de la course. La Vantage du Oman Racing by TF Sport a pu repartir et rentrer à son stand.
Alors qu’une Safety Car a évidemment suivi le FCY, un problème au niveau sur système de ravitaillement a fait perdre énormément de temps à l’Aston Martin #62 de tête, chutant en 20ème position.

Caldarelli a percuté l’arrière de la McLaren #58 qui a du freiner brusquement à cause d’une Mercedes. L’Anglaise a été victime d’une crevaison à l’arrière droit, alors que la Lamborghini #63 a subit des dégâts à l’avant droit. Ayant continué deux tours avec un morceau de carrosserie détaché, celle-ci a ensuite été rentrée dans son box pour un long moment. La Lamborghini a malheureusement reçu 30 secondes de pénalité, la faisant plonger un peu plus dans les profondeurs du classement.

La Porsche #117, grimpée en 6ème position à la suite des derniers événements, a reçu un drapeau noir et blanc pour non respect des limites de la piste à Blanchimont. Même menace pour la #88 d’AKKA ASP.
Une des deux voiture de la catégorie National, la Porsche #70 du SpeedLover a été aperçue au ralenti… Comme elle n’a pas respecté la procédure de FCY, l’Audi #66 du Attempto Racing a reçu un Drive-Through.

La Lexus #14 est rentrée au stand avec une crevaison. Celle-ci fait suite à une sortie dans la gravier au virage du Campus.

Après 4 heures de course, la Bentley #8 mène de 17 secondes la danse devant la Lexus #114 et la Nissan #23, les trois grandes bénéficiaires du FCY pendant la salve de ravitaillement.