Au cœur d'un affrontement tactique incroyable dans les dernières heures de course, BMW a réussi l'exploit de placer deux voitures sur le podium, aux 2 premières places. La petite équipe du Walkenhorst Motorsport, soutenue officiellement par le constructeur a l'Hélice, remporte les 24 heures de Spa-Francorchamps avec la BMW M6 GT3 #34 pilotée par Eng, Blomqvist et Krognes. Le podium est complété par la #99 du ROWE Racing et conduite par Sims, Catsburg et Klingmann, et la #29 du Montaplast by Land-Motorsport et l'équipage Van Der Linde, Van Der Linde et Schmidt.

Toutes les voitures de tête ont effectué leur avant-dernier arrêt au stand. Le Saintéloc et le ROWE ont tous les deux gardé leur ravitaillement Joker pour le dernier arrêt. Après la salve de ravitaillement, l’avantage de la Walkenhorst est de 14,7 secondes sur la #99 et de 18,7 sur la #25. Vervisch, qui a pris le volant de l’Audi #25, a tout donné pour revenir sur la #99.

Le Belge a progressivement repris du temps sur Sims, mais coup de théâtre à 52 minutes, l’Audi #25 a brutalement ralenti en piste ! Victime d’un début de panne d’essence, la voiture du Saintéloc a néanmoins réussi à rejoindre son stand. La M6 GT3 du ROWE Racing a également effectué son arrêt, imitant l’arrêt d’Audi pour assurer le coup. Elle a économisé 8 secondes avec l’arrêt Joker, alors que la #25 est ressortie en 5ème position.

La Mercedes #4 ayant momentanément pris la tête, elle a ensuite chuté en 5ème place après son ravitaillement. Pendant ce temps, Sims est revenu à moins de 10 secondes de Eng sur la #34 à 38 minutes de l’arrivée. Les deux BMW sont suivies par les deux Audi #29 et #25, puis des deux Mercedes #4 et #88.

Les écarts sont restés intacts, et la BMW M6 GT3 #34 s’est imposée sur la ligne d’arrivée, ayant gardé les 10 secondes d’avance sur la #99. Pour la 70ème éditions des 24 heures de Spa-Francorchamps, BMW remporte sa 24ème victoire, détenteur du record et de loin.