Le dernier quart de ces Total 24 Heures de Spa s'entamait avec une bataille à sept pour la victoire et quatre constructeurs tandis que six marques étaient représentées dans le Top 10. Le temps faisant son oeuvre, les débats se décantaient plus clairement avec BMW en force vive et Audi et Mercedes en principaux arbitres après les ennuis de la Bentley rescapée.

Sur une stratégie décalée, l’Audi #29 Montaplast restait dans le coup repartant septième après son arrêt à 5h50 du terme. Le trio de tête reprenait alors les BMW #34 Walkenhorst et #99 ROWE Racing qui encadraient la Bentley #7, devant les Mercedes #4 Black Falcon et #88 AKKA-ASP ainsi que l’Audi #25 Saintéloc.

Alors seizième, la Ferrari Rinaldi #333 menait la Pro-Am Cup deux places devant la Mercedes Strakka #42, cinq de plus haut que l’AMG GT3 #175 Sun Energy Racing qui complétait le podium provisoire de la catégorie. La Silver Cup étant sous l’égide de la Lamborghini Ombra Racing #12, vingt-deuxième du classement absolu, en lutte avec une autre Huracan GT3, la #78 Barwell Racing, dans le même tour.

En Am Cup, deux Lamborghini menaient, la #77 Barwell Motorsport (29 au général) devant la #9 Target Racing (35 au général), la Ferrari #488 Rinaldi Racing pointant au troisième rang de la classe et trente-huitième du général juste devant la McLaren #188 qui accuse trois tours de retard.

BMW à la fête avec la #34 et la #99 qui se succédaient en tête au rythme des passages aux stands. Las, du côté de chez Bentley, la #7 était rentrée dans son box à 5h26 de l’arrivée pour une intervention suite à une surchauffe mécanique après avoir heurté un débris à l’avant tandis que le frein arrière droit posait lui aussi problème.

Sans vraiment faire de bruit, la Mercedes #4 Black Falcon et l’Audi #25 Saintéloc pointaient dans le Top 4 avec moins de quatre secondes de retard sur la BMW de tête pour l’AMG GT3. Une GT3 à l’étoile qui haussait le rythme pour mettre la pression sur la M6 GT3 aux mains de Klingmann. Les deux leaders s’arrêtaient à 5h08 du terme pour céder le volant à Sims et Buurman qui repartaient derrière l’Audi #25 de Vervisch, la BMW #34 de Krognes et l’Audi #29 de Van Der Linde qui pouvaient envisager un joli coup stratégique car elles pouvaient se retrouver avec encore leur arrêt joker et un dernier relais plus court que les autres et donc la possibilité de gagner énormément de temps sur le dernier passage aux stands.

Le calvaire de la #62 se poursuivait avec Kirchhofer qui se retrouvait au ralenti à la sortie du Double Gauche avant de rentrer au stand. L’Audi #29 écopait de 10 secondes de pénalité pour avoir coupé la chicane.

À l’entame des quatre dernières heures on retrouvait donc BMW, Audi et Mercedes avec deux voitures dans le Top 6 en lutte pour la victoire avec un léger avantage aux M6 GT3 en termes de rythme en piste.

En Am Cup, la McLaren #188 – quatrième de catégorie -devait renoncer à 4h14 de l’arrivée. Le trio de tête étant alors constitué des Lamborghini Huracan GT3 #77 Barwell, #9 Target Racing et de la Ferrari Rinaldi #488. Lamborghini qui menait également en Silver CUp avec la #12 Ombra Racing devant la #78 Barwell Motorsport et la Mercedes Black Facon #6. Enfin la Pro-Am Cup était emmenée par la Ferrari #333 du Rinaldi Racing devant les Mercedes Strakka Racing #42 et Sun Energy Racing #175.