Le deuxième tiers de l'épreuve débutait avec une Audi en tête et cinq marques représentées dans le Top 10 et des écarts relativement réduits. De quoi promettre une nuit animée.

Alors qu’elle avait été annoncée comme retirée de la course par les commentateurs, la Lamborghini #63 n’avait pas encore abandonné l’idée de reprendre la piste.

Aux avant-postes, Kelvin Van Der Linde menait dans l’obscurité avec une avance de plus de 30 secondes sur la BMW #98 de Ricky Collard. Bien plus loin, Rubens Barichello rentrait au stand avec une Mercedes #44 qui frottait allègrement le sol sur le côté droit après une perte de roue.

En tête de la Pro-Am Cup, la voiture soeur #42 occupait une flatteuse quatrième place au général, avant l’entrée en lice des pilotes amateurs de l’équipage, loin devant la seconde de catégorie, la Ferrari #333 Rinaldi Racing vingt-et-unième et la Porsche Black Swan Racing #540 qui pointait au vingt-septième rang. Une 911 GT3 R suivie des deux premiers de la Silver Cup – la Lamborghini Ombra Racing #12 et la Huracan GT3 #78 Barwell Motorsport tandis que le troisième de la catégorie était la Jaguar Emil Frey #54 trente et unième du général. Barwell Motorsport qui menait en Am Cup avec la #77 trente-quatrième devant une autre Lamborghini, la #9 Target Racing, classée deux places plus loin.

Au fil des tours, deux forces principales – les deux Bentley ainsi que les trois BMW ROWE et Walkenhorst – s’installaient aux avant-postes, avec en outsiders la Mercedes Black Falcon #4, la Porsche KÜS Team 75 Bernhard #117, les deux Aston Martin R-Motorsport ainsi que la 911 GT3 R #911 et l’Audi #29 Montaplast by Land Motorsport, ce petit monde animant la course en tête, le classement évoluant selon les stratégies des différents protagonistes.

Au clap des huit heures de course, c’est l’Audi #29 Montaplast qui menait les débats devant la Bentley #8 M-Sport et la BMW #34 Walkenhorst Motorsport.

En Silver Cup, la tête était occupée par la Lamborghini #12 Ombra Racing, vingt-sixième du général, alors que la Pro-Am Cup restait menée par la Mercedes #42 Strakka Racing qui clôturait le Top 20, la Am Cup ayant pour leader la Lamborghini #77 Barwell Motorpsort, trente-cinquième du classement absolu. Seule rescapée du Groupe National, la Lamborghini de Sarah Bovy pointait au cinquante-deuxième rang.

Las, peu avant la fin de la huitième heure, Soulet rentrait dans la pit lane et l’équipe M-Sport rentrait la #8 dans le box pour une intervention sur l’avant et le soubassement de la Continental GT3 suite à un contact avec la Ferrai #488 impliquée dans un accrochage pour la troisième fois depuis le départ.