L'Audi TT RS de troisième génération peut déjà se targuer, d'origine, de performances plus qu'honorables. Imaginez-donc le résultat en lui ajoutant 200 chevaux...

Notre site ne tire des profits que de la publicité, en échange d'un contenu de qualité et entièrement gratuit. Aidez-nous à évoluer en désactivant votre bloqueur de publicités pour notre site.

Animée par le même cinq cylindres 2,5l que celui qui équipe l’Audi RS3 (lire notre essai ici), la TT RS de troisième génération n’a plus grand chose à envier à une R8 en terme de performances. Imaginez-donc le résultat en gonflant la puissance du cinq pattes à quelques 600 chevaux…

Pas besoin d’imaginer ! Un préparateur a réalisé ce projet. Dans cette vidéo, vous pourrez observer un exemplaire du coupé, développant 600 équidés. De quoi faire trembler la concurrence !