Après un début de saison plus difficile que prévu, l’équipe de la #277 Netcom by Allure Team a remporté de manière autoritaire les 25 Hours of Spa, de quoi lui permettre de reprendre les rênes du classement ‘Overall’ de l’European VW Fun Cup. Ce samedi, lors de la Sprint Race de 3 heures sur le circuit de Zolder, Cédric Bollen, Fred Caprasse et Guillaume Mondron ont doublé la mise, au terme d’une lutte forcément haletante.

Notre site ne tire des profits que de la publicité, en échange d'un contenu de qualité et entièrement gratuit. Aidez-nous à évoluer en désactivant votre bloqueur de publicités pour notre site.

Si la #72 Jac Motors 2 (Wellens-Stammen-Vandezande-Romveil) s’élançait en tête de la meute après qu’un de ses membres se soit montré le plus habile au… lancer de balle de ping-pong post-qualifications, les premiers instants de ce Sprint de 3 heures auguraient un combat acharné. D’autant que c’est un pilote inconnu au bataillon, ou presque, l’Allemand Hendrick Still (#63 Leader Racing 2), qui surprenait tous les spécialistes locaux en s’engouffrant en tête au Premier Gauche. S’en suivait une lutte de tous les instants mettant aux prises François Verbist (#78 Just Married by Milo), remonté en un éclair de la 13ème à la 1ère place, Lorenzo Donniacuo (#289 Conceptexpo by Milo Racing), Kevin Balthazar (#280 Socardenne by Milo), Cédric Bollen (#277 Netcom by Allure Team), Kevin Caprasse (#65 Leader Racing 1) et Dominique Bustin (#291 Bustin by DNS).

Il fallait attendre le premier ‘Full Course Yellow’, en pleine première fenêtre de pit-stops, pour voir la situation se décanter. La #72 Jac Motors 2 s’accrochait en effet avec la #278 Acome Racing by DNS (Nava-Fraiture), ce qui occasionnait de gros dégâts sur ce dernier bolide, perdant déjà toute chance de s’illustrer.

Guère plus de chance pour la #78 Just Married by Milo du fantasque trio Crosset-Verbist-Vosse, victime de son côté d’un bris d’aileron, tandis que la #304 Sotraplant TRS Racing, qui menait la danse chez les Biplaces, perdait du temps en raison d’un bris d’échappement qui allait hélas se reproduire par la suite.

Devant, la lutte pour la victoire semblait se circonscrire entre la #289 Conceptexpo by Milo Racing, avec un Lorenzo Donniacuo très efficace en début de course, et la #277 Netcom by Allure Team des vainqueurs des 25 Heures. Dans le sillage de ces deux bolides, Kevin Balthazar, accompagné d’un certain Maxime Soulet ce week-end, voulait croire aux chances de la #280 en ne lâchant rien.

Au petit jeu du bras de fer entre la #289 et la #277, Fred Caprasse, Cédric Bollen et Guillaume Mondron finissaient par faire la différence, Fred Bouvy avouant un petit ‘coup de mou’ empêchant Conceptexpo by Milo Racing de faire la jonction. C’est avec un avantage de 10’’9 que les leaders du championnat empochaient donc une deuxième victoire de rang, s’offrant la course la plus courte de l’année après avoir remporté la plus longue… « Le début de saison a été un peu hésitant, mais depuis notre score parfait des 25 Heures, tout semble tourner pour nous, commentait Cédric Bollen à sa descente de podium. Le secret de la victoire ici ? C’est de ne jamais rien lâcher… et d’éviter toute erreur. Mission accomplie… »

« Je dois humblement reconnaître que ce samedi, mon équipier Lorenzo Donniacuo était plus efficace que moi, expliquait de son côté Fred Bouvy. La VW Fun Cup Evo 3 est tellement solide que lors d’une telle course de 3 heures, on peut rouler à fond tout le temps sans risquer de casser le matériel. C’est bluffant… »

Pointant à 2 secondes à peine de la #289 au baisser du drapeau à damier, le duo Balthazar-Soulet de la #280 Socardenne by Milo a tout tenté pour prendre l’avantage, sans succès cependant… « C’était chaud, mais ça n’a pas suffi, expliquait Maxime Soulet. Mais bon, ça fait des gros points au championnat, et ça, c’est très bien… »

De retour aux affaires de la VW Fun Cup, Kevin Caprasse faisait logiquement parler la poudre en compagnie de David Doutrepont sur la #65 Leader Racing 1, profitant pleinement de la… panne de carburant frappant la #294 AC Motorsport de Perrin-Leburton-Mirguet à 4 minutes de l’arrivée, un revers qui renvoyait le bolide au fin fond du top 20 général.

C’est dès lors la #44 Jac Motors 1 (Jaspers-Henry de Frahan-Nulens) qui complétait le top 5 de ce sprint limbourgeois, les autres places dans le top 10 tombant dans l’escarcelle de la #172 M3M (Raes-Incardona), la #63 Leader Racing 2 (Still-Scheuschner), la #78 Just Married by Milo (Crosset-Verbist-Vosse), la #17 DNS (Smits-Smits) et la #149 Color Code by Milo (De Cecco-Martin).

A noter, dans l’optique du championnat, la mauvaise opération réalisée par les héros du début de saison, la #291 Bustin by DNS (Bustin-Lieutenant-Kluyskens), impliquée dans une collision et renvoyée dans les profondeurs du classement. Elle finissait même par être exclue de la course pour conduite anti-sportive, au même titre que la #264 Retrodor by DRT (Viron-Richard).

Biplaces : Jaspers-Stammen-Nulens de justesse

Du côté des Biplaces, on attendait une revanche de la #342 Trendy Foods (Plunus-Jardon) après la déconvenue des 25 Heures, mais au bout du compte, les Liégeois loupaient le podium. C’est la #328 Jac Motors by MTE qui avait le dernier mot, Laurent Jaspers, Laurent Stammen et Nicolas Nulens l’emportant pour une poignée de secondes à peine devant la #365 Carpass LRE by DRT (Lémeret-Reynens) et la #323 TML Racing (De Liedekerke-Heger-De Liedekerke). A noter que dans ce dernier bolide, le fils de Baudouin De Liedekerke a joué le rôle du passager… trois heures durant ! Ce qui s’appelle pousser au plus loin le concept de course en famille !

Une seule VW Fun Cup Evo 1 était au départ, alignée en Biplaces par le team DDS Tavernier pour Nicolas et Stefaan Tavernier, qui complétait le classement.

Après cette joute disputée à vive allure sur l’anneau du Limbourg, l’European VW Fun Cup se retrouvera au Grand-Duché de Luxembourg le week-end des 24 et 25 septembre, sur le circuit de Colmarberg.

Retrouvez les dernières news de la VW Fun Cup en cliquant ici.

Classification au terme des trois heures :
1.Netcom by Allure Team, 90 tours ; 2. Concept by Milo Racing, 10.937 ; 3. Socardenne by Milo, 12.452 ; 4. Leader Racing 1, 51.454 ; 5. Jac Motors 1, 89 tours ; 6. M3M, 58.498 ; 7. Leader Racing 2, 1.16.011 ; 8. Just Married by Milo Racing, 88 tours ; 9. DNS, 18.144 ; 10. Color Code by Milo, 23.329 ; 11. DZ Racing, 32.921 ; 12. DDS Racing 1, 53.149 ; 13. McDonald’s Racing, 55.549 ; 14. Colson by Milo Racing, 1.19.508 ; 15. Milo Racing, 1.25.509 ; 16. DRM Motorsport 1, 87 tours ; 17. AJR Concept, 39.016 ; 18. DRM Motorsport 2, 49.114 ; 19. Motiv8, 86 tours; 20. AC Motorsport 1, 85 tours; 21. AC Motorsport, 84 tours: 22. Jac Motors by MTE, 1ère Biplaces, 83 tours; 23. Carpass LRE by DRT, 7.104 ; 24. TML Racing, 47.195 ; 25. Trendy Foods Monster, 1.29.942 ; 26. Debersaques Racing Team, 1.42.068 ; 27. Sotraplant TRS Racing, 81 tours ; 28. Acome Racing by DNS, 80 tours ; 29. Jac Motors 2, 69 tours ; 30. Acome Racing 2, 63 tours ; 31. AC Motorsport 2, 59 tours ; 32. DDS Tavernier, 32 tours.