MotoGP

Actualité / null

Jack Miller et Tito Rabat lèvent le voile sur leurs couleurs 2017

Ce jeudi a eu lieu, à Barcelone, la présentation de l’équipe Estrella Galicia 0,0 Marc VDS.

L’équipe Estrella Galicia 0,0 Marc VDS MotoGP ont dévoilé leur nouvelle Honda RC213V pour la saison 2017. Le team belge nous a présenté ces ambitions à l’aube de la nouvelle saison.

Cette année l’objectif de Jack Miller est de faire mieux qu’en 2016. Malgré une saison entachée par des blessures à répétition, l’Australien a offert, à lui et son team, une première victoire à Assen.

Jack Miller : « La saison dernière n’a pas été facile. Nous avons vécu des hauts et des bas, mais l’année à venir promet d’être intéressante. Nous avons travaillé dur durant l’hiver et je crois que nous sommes prêts. Je suis impatient d’y être. »

Le champion du Monte Moto2 2014, Tito Rabat, continuera son apprentissage en MotoGP. Malgré des débuts compliqués l’Espagnol reste positif en dépit de sa grosse chute en Malaisie d’où il est reparti avec une fracture distale du radius et des  fractures au niveau du cinquième métacarpe de la main droite et du pied droit.

Tito Rabat : « Je me sens un peu mieux. Peu à peu je retrouve mon rythme. Il est certain que cette blessure est venue compliquer le cours des choses. Malgré tout je reste positif. Je suis très content du nouveau châssis et de l’équipe qui m’entoure. Ils m’aident beaucoup. Je vais faire tout mon possible pour être à 100% de mes moyens d’ici le Test du Qatar. Ma première saison en MotoGP fut très difficile. J’étais habitué à truster les premières places en Moto2, alors se retrouver dans une telle situation n’est pas évident. Toutefois nous avions plutôt bien terminé l’année. Le test de Valence s’était aussi bien passé dans l’ensemble. »

La  présentation a été conclue par la prise de parole de Marc Vander Straten le patron de l’équipe et de Michael Bartholémy le team manager.

Marc Van der Straten : « Sans Michael, je serais peut-être resté dans le sport automobile, monde que j’ai depuis quitté. Aujourd’hui je suis totalement imprégné par la moto. Je suis très content et fier. Nous formons une belle famille. Nous sommes présents à tous les niveaux de la compétition, aussi bien en MotoGP, en Moto2, qu’en Moto3. Nous avons déjà été surpris par Jack et nous le serons bientôt par Tito. »

Michael Bartholémy : « En ce moment, nous travaillons avec plus de 50 personnes venues de dix pays différents, sur les seules catégories Moto2 et MotoGP. C’est important d’être entouré des meilleurs. Nous formons une grande équipe et nous sommes très fiers de nos pilotes. Gagner en MotoGP, cinq ans seulement après le début de notre projet est incroyable. Nous avons réussi, qui plus est en étant une équipe privée. »

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page