Formule 1

Déclaration d'avant course / GP d'Australie

Haas qui rit, Haas qui pleure en qualifications

À l'instar des essais libres de vendredi, la séance qualificative a pris deux visages pour Haas F1 Team selon qu'on s'attarde sur la prestation de Romain Gorsjean ou de Kevin Magnussen. Si le Franco-Suisse a réussi une superbe performance en se hissant au sixième rang, le Danois n'a pu s'extirper de la Q1 et s'élancera du dix-septième rang.

Grosjean signe là une performance de choix puisqu’il offre à Haas F1 Team sa meilleure qualification depuis les débuts de l’écurie américaine sur ce même tracé un an plus tôt. Il améliore donc sa septième place du Grand Prix du Brésil 2016. Épreuve inaugurale de la saison 2017, l’Australie marque également le vingt-deuxième départ pour Haas.

Romain Grosjean a construit sa performance par étapes, signant le dixième chrono de la Q1 en 1’25.419 puis le huitième temps en Q2 avec un tour bouclé en 1’24.718 avant de faire mieux encore en Q3.

Articles similaires

Une troisième partie de qualifications qui regroupait les Mercedes – triple championne du Monde – les Red Bul – quatre titres mondiaux – et les Ferrari – seize couronnes – ainsi que la Williams de Massa et les Toro Rosso de Kvyat et Sainz Jr. Pas de quoi faire trembler Grosjean qui s’offrait une boucle en 1’24.074 pour se hisser en troisième ligne sur la grille de départ.

Qualifications – Pole pour Hamilton

De son côté, manquant de roulage et sortant un peu large au virage 12 dans ses tours rapides, Magnussen ne pouvait aller plus vite que 1’26.847, ce qui le plaçait en dix-septième position pour s’élancer demain.

Il est à noter que les deux pilotes ont exclusivement roulé en gommes ultra-tendres durant cette séance qualificative.

Romain Grosjean : « Belle journée. Ce fut une session de qualifications assez incroyable our nous. C’est vraiment dommage que nous n’ayons pas pu avoir Kevin avec nous, mais la voiture à l’air bonne et même meilleure que ce que nous avions pu observer récemment. Nous avons réalisé de bons progrès durant le weekend. Il y a encore beaucoup plus que nous pouvons comprendre et analyser mais, de manière générale, c’est très bon début pour nous. »

« C’est toujours bien de commencer par une bonne qualification. Ça vous montre qui si vous continuez à améliorer la voiture, vous pouvez viser une bonne place bientôt. Si c’est notre ligne de base, et que vous pouvez vous battre entre la sixième et la dixième place, où c’est tellement serré, ce serait bien d’y être le plus souvent et de profiter de bons moments. »

« Demain le départ sera une grande inconnue. Nous nous sommes exercés et certains envols furent bons, mais d’autres beaucoup moins. Avec de la réussite, nous serons dans le premier cas demain. »

Kevin Magnussen : « je suis sorti large au virage 12 dans mes deux tours rapides – ça m’ennuie beaucoup. La voiture était bien là en qualifications, mon tour était bon jusqu’à ce que je sorte trop large. Les deux fois ce fut la même chose et j’en suis déçu. Nous aurions dû être bien plus haut sur la grille. Maintenant je devrai me battre à fond durant la course. Il y a encore beaucoup de choses qui peuvent arriver et je donnerai le meilleur de moi-même demain. »

« Le point positif est que la voiture semble compétitive. Romain est allé en Q3, ce qui démontre le potentiel de la VF-17. Je suis persuadé que j’aurais pu être proche de ça si je n’avais pas foiré et dépassé les limites de la piste. J’ai manqué de roulage et j’ai trop cherché à compenser. Dommage. J’ai passé ce fameux virage 12 à fond pour voir où étaient les limites de la piste et ça n’a pas fonctionné. C’est très ennuyeux quand on voit à quel point la voiture est bonne. Je suis dégoûté de ne pas être là où je le pourrais, ce qui m’aurais donné de meilleures chances de marquer des points. »

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page