Avec pour intention de participer à la saison 2018-19 du FIA WEC, la marque britannique a présenté ce jeudi à l'Autosport International la Ginetta G60-LT-P1. La LMP1 privée a pour objectif la victoire au général aux 24 heures du Mans et en FIA WEC.

Il semblerait que vous utilisez un bloqueur de publicités.
Aidez-nous à faire évoluer le site en le désactivant. Merci pour votre aide !

La G60-LT-P1, décrite par Ginetta comme étant la « voiture la plus avancée dans l’Histoire de la compagnie », sera propulsée par un moteur Mecachrome 3,4L V6 produisant approximativement 650cv, avec une vitesse de pointe de 362 km/h. Elle a été développée sous la direction d’Ewan Baldry, le directeur technique, et est le fruit d’un travail mené par Adrian Reynard et Paolo Catone, à qui l’on doit notamment la Peugeot 908 Hdi FAP. Elle est en mesure d’accueillir d’autres moteurs d’architecture différente.

Pour l’instant, seule l’équipe Manor a officiellement passé commande, c’est d’ailleurs la livrée du TRS Manor Racing qu’arbore la G60-LT-P1 présentée. D’après Ginetta, ils ont reçu 3 autres commandes d’une autre équipe…

L’anglaise affrontera de solides adversaires en FIA WEC et aux 24 Heures du Mans. En premier et surtout Toyota, seul grand constructeur encore présent après les départs d’Audi et Porsche, qui utilisera toujours ses TS050 Hybrid. La question est de savoir si les LMP1 privées, dépourvues de systèmes électriques, pourront lutter face aux Japonais… Il y aura également les autres concurrentes du LMP1 privé: ByKolles, dont la CLM P1/01 engagée ces dernières années a reçu une mise à jour, et la BR1 du BR Engineering, engagée par le SMP Racing (plus d’infos ici). Les rumeurs parlent également d’une alliance entre Oreca et Rebellion Racing pour revenir en LMP1 après un an passé – avec succès – un étage en-dessous…

« Nous ferons dix châssis, six voitures, nous espérons trois équipes à deux voitures », a déclaré Lawrence Tomlinson, propriétaire de Ginetta. « Cela sera techniquement viable pour une période allant jusqu’à quatre ans. En termes de performance, on sait que la voiture sera à l’avant du peloton. Toyota a fait un 3’14 » en qualifications au Mans, donc nous avons conçu la voiture pour qu’elle soit compétitive face à eux. L’objectif est la victoire au général au Mans et dans le WEC. »