Formule 1

Actualité / null

McLaren remercie son directeur technique!

Force est de constater que McLaren n’est pas là où elle s’attendait être en début de saison. Même si les deux pilotes ont ramené de précieux points, la MCL33 est la moins performante des trois monoplaces motorisées par Renault.

La motorisation ne pouvant plus être prise à partie, il apparait que le département technique n’est peut-être pas aussi bon dans la conception et le développement de son chassis qu’il tentait de le faire croire depuis quelques saisons.

Les instances dirigeantes de McLaren ont donc décidé de mettre un terme à leur relation avec Tim Gloss, le directeur technique, qui travaillait de pair avec Peter Prodromou, en charge de l’aérodynamique, et Matt Morris, responsable de l’ingénierie. Âgé de 55 ans, il avait rejoint l’équipe en 1990, il y a 28 ans.

Articles similaires

On savait que le team était en plein questionnement suite aux mauvais résultats des trois premiers Grand Prix de la saison. Eric Boullier voulait comprendre pourquoi la performance n’était pas au rendez-vous.

« Nous avons le même moteur que Renault et Red Bull, et nous sommes derrière, c’est un fait ! » avait-il déclaré à l’issue du Grand Prix de Chine. « Nous devons comprendre pourquoi nous sommes lents en qualifications, pourquoi nous sommes meilleurs en course, et pourquoi nous sommes derrière les autres équipes Renault. Il y avait des questions qui se posaient à Bahreïn, c’est encore un processus en cours car nous devons régler ça, nous le réglerons, et nous sommes en passe de le régler. »

 

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page