Blancpain Endurance Series

Résumé de course / 24 Heures de Spa-Francorchamps

H+23 : LA BMW de Martin garde la main devant la Bentley de Soulet et Reip

Au fil des heures et des conditions météo qui évoluent, la course se décante chaque fois d'avantage pour s'orienter vers un duel entre la Bentley Continental GT3 #8 et la BMW M6 GT3 #99, la lutte pour la troisième marche du podium opposant l'Audi R8 LMS #28, les Mercedes AMG GT3 #86 et #88, sans oublier la deuxième BMW ROWE #98. La dernière heure promet un beau suspense.

Au moment d’entamer la dernière heure de course, la BMW ROWE #99 et la Bentley M-Sport #8 sont toujours seules en tête, la concurrence étant reléguée à un tour ou plus.

On pouvait cependant être impressionné par la remontée des deux Mercedes présentes dans le top 6 après avoir été rétrogradées en fond de Top 20 sur la grille de départ et écopé d’une pénalité de 5 minutes. Même si la performance doit être relativisée, les GT3 à l’étoile ayant exploité au mieux la première neutralisation de la course puis les suivantes pour minimiser leur débours par rapport aux voitures de pointe.

Outre quelques concurrents des catégories Pro-Am et surtout Am s’offrant l’une ou l’autre figure de ballet sur bitume, on ne dénombrait pas d’incident majeur, chacun se battant à la régulière sur base de son propre rythme en piste. L’autre élément clé relevant des choix stratégiques, liés aux ravitaillements et aux changements de gommes et/ou de pilotes.

La GT britannique ressortait de son pénultième ravitaillement avec 24″ de retard sur sa rivale teutonne, Andy Soucek reprenant le volant de la #8 tandis que Maxime Martin se fendait d’un énième relais dans la #99. Surprise avec la Bentley qui effectuait un passage par les stands pour changer de pneus à 1h30 de l’arrivée en raison d’une crevaison à l’arrière droit, s’imposant encore un dernier ravitaillement, autant que la #99 qui bénéficiait donc d’un écart majoré.

Les problèmes empiraient pour la McLaren #58 qui laissait s’échapper quelques flammes au niveau des échappements tandis que la BMW ROWE #98 tournait de plus en plus lentement rétrogradant au septième rang, en proie à des soucis de turbos. Elle était rentrée dans son box le nez en premier à 1h25 du drapeau à damier, pour abandonner. moins de dix minutes plus tard, la Lamborghini #78 sortait à la sortie de Blanchimont, provoquant une nouvelle neutralisation FCY pour dégager les débris sur la piste. De quoi permettre aux mécaniques de souffler un peu à l’approche de la dernière heure de course.

Interviewé dans son stand, Wolfgang Reip avouait qu’il faudrait un peu de chance à la Bentley pour l’emporter mais qu’avec encore une heure quart de course, tout pouvait encore arriver. La preuve, au moment de rentrer pour son dernier ravitaillement, la voiture de tête était placée sous investigation pour une possible infraction lors du dernier FCY.

Derrière ces deux-là, Maxi Götz faisait le forcing au volant de la Mercedes HTP #86 pour assurer la troisième place devant l’autre Mercedes de pointe, la #88 AKKA-ASP qui devançait l’Audi #28 WRT.

En Pro-Am, IMSA Performance voyait la Porsche #76 mener le classement spécifique avec deux tours d’avance sur l’Audi ISR #74, la 911 GT3-R occupant une superbe neuvième place au général. Enfin en Am, la Ferrari #888 Kessel Racing avait un tour d’avance sur une autre Ferrari, la #51 AF Corse et trois de plus sur la… Ferrari #333 Rinaldi. Dans les deux catégories, la lutte se limitait à l’espoir d’un incident sur la voiture qui précède pour gagner une place, les écarts étant trop conséquents pour être comblés à la régulière.

Suivez la course en live streaming.

Pro Cup
1 > BMW M6 GT3 #99 – ROWE Racing
2 > Bentley Continental GT3 #8 – Bentley M-Sport
3 > Mercedes AMG GT3 #86 – HTP Motorsport

Pro-Am Cup
1 > Porsche 911 GT3-R #76 – IMSA Performance
2 > Audi R8 LMS #74 – ISR
3 > Lamborghini Huracàn GT3 #666 – Barwell Motorsport

Am Cup
1 > Ferrari 458 Italia GT3 #888 – Kessel Racing
2 > Ferrari 488 GT3 – AF Corse
3 > Ferrari 488 GT3 – Rinaldi Racing

Toute l’actualité et les résultats des Total 24 Heures de Spa en un clic ! 

 

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page