FIA WEC

Résumé de course / 6 Heures du circuit des Amériques

Porsche remporte la victoire à Austin

Audi, destiné à gagner après avoir remporté toutes les séances d'essais et les qualifications, n'a pas su retenir son homologue Porsche. Vainqueur au COTA, la Porsche #1 aura souffert de la chaleur, à l'image de ces nombreux concurrents, mais cette chaleur l'aura tenu en éveil pour remporter une course éprouvante

Alors que la température avantageait les Audi qui prirent un départ canon, la fraicheur qui allait arriver n’était pas bon signe pour la marque aux anneaux.

Classement à l’arrivée des 6 Heures du Circuit des Amériques

LMP1 :
Avec des pneus plus adaptés, Audi et Porsche ont passé la vitesse supérieure par rapport aux deux Toyota qui optèrent pour une stratégie décalée avec des doubles relais. Mais Porsche revient rapidement sur les Audi et prend l’avantage sur la #7 et la #8. Malheureusement pour elles, la course ne leur aura pas fait de cadeau : la #8 est victime d’un petit souci de portière qui l’obligea à ralentir tandis que la #7 est victime d’un accrochage à environ 2h du terme de la course. De l’autre côté, la Porsche #1 menait déjà la course avec entrain et aucune panne ou problème sur le dos. Ce qui ne fut pas le cas pour la voiture sœur qui souffrit d’une crevaison. Au final, la Porsche #1 passa le drapeau à damiers avec une vingtaine de secondes d’avance sur sa principale poursuivante, l’Audi #8. Troisième et un peu absente de la course, la Toyota #6 aura bien joué son coup en terminant à seulement 2 secondes de l’Audi #8. La Porsche #2 termine au pied du podium mais prend de gros points pour le championnat qu’elle mène.

1/ Porsche 919 – Porsche Team – Bernhard/Webber/Hartley
2/ Audi R18 #8 – Audi Sport Team Joest – Di Grassi/Duval/Jarivs
3/ Toyota TS050 #6 – Toyota Gazoo Racing – Sarrazin/Kobayashi/Conway

LMP2 :
C’est une course pleine de batailles et de dépassements que nous promettait la catégorie des LMP2. Et, ce fut le cas malgré quelques incidents pour certaines prétendantes à la victoire. Alors que l’Oreca 05 du G-Drive partait en dernière position après des qualifications à oublier, l’équipe a mené une course de folie pour permettre à la voiture de finir dans une bonne position et l’équipage monte finalement sur le podium en troisième position. Devant, ce n’est pas une grosse bataille à laquelle nous avons eu droit puisque la Ligier #43 du RGR by Morand remporte la deuxième place, loin derrière l’Alpine #36 qui monte sur la plus haute marche du podium avec deux tours de plus au compteur que la Ligier.

1/ Alpine A460 #36 – Signatech Alpine – Lapierre/Menezes/Richelmi
2/ Ligier JS P2 #43 – RGR Sport by Morand – Gonzalez/Albuquerque/Senna
3/ Oreca 05 #26 – G-Drive Racing – Rusinov/Rast/Brundle

GTE-Pro :
En GT, les leaders sont restés les mêmes. L’Aston Martin #95 s’empressa de finir la course le plus vite possible et ce fut une écrasante victoire pour l’anglaise. Même si Ferrari arrive à placer ses deux voitures sur le podium, les tours rapides de la #51 et de la #71 ne parviendront pas à venir chatouiller la #95. La Ford #67 termine au pied du podium alors que la #66 est victime d’une collision avec l’Audi #7.

1/ Aston Martin Vantage V8 GTE #95 – Aston Martin Racing : Thiim/Sorensen
2/ Ferrari 488 GTE #51 – AF Corse – Bruni/Calado
3/ Ferrari 488 GTE #71 – AF Corse – Rigon/Bird

GTE-Am :
Même domination Aston Martin en Am : la #97 remporte la course aisément devant la Porsche KCMG #78 et la Corvette C7 de Larbre Compétition. On retrouve derrière les deux Porsche du Gulf Racing et du Proton Racing alors que la Ferrari AF Corse #83 ne termine que sixième et bonne dernière de la catégorie.

1/ Aston Martin Vantage V8 GTE #97 – Aston Martin Racing – Danna Lana/Lamy/Lauda
2/ Porsche 911 RSR #78 – KCMG – Ried/Henzler/Camathias
3/ Corvette C7 #50 – Larbre Compétition – Viliolen/Ragues/Taylor

Le prochain meeting sera celui de Fuji, les 15 et 16 octobre !

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page